En novembre, il a bien grandi notre Chupenn, et au passage, il a écorné un peu de son innocence. En novembre, Chupenn a entériné le fait que le Père Noël n’existe plus. En novembre toujours, il a découvert que même dans son école, il y a des méchants.   Acte 1 Comment Chupenn ne croitDécouvrir la suite

0
Partager

Quand un nouvel enfant arrive au foyer (la tournure de phrase vous est offerte par le magazine de la paroisse) c’est un tourbillon d’émotions, de mignonitude, et de remises en question. C’est aussi un raz de marée logistique. Punaise. Pardon. C’est le moment où, le nourrisson accaparant presque un adulte à lui tout seul, l’autreDécouvrir la suite

0
Partager

Cette semaine notre Perluette a eu 4 mois. Pour tous les bébés, je trouve que c’est une sacré étape. Cette fois-ci, c’est encore plus vrai parce qu’on a trouvé un équilibre avec son fameux reflux. Il n’a pas disparu mais il est sous contrôle. Elle a gagné en qualité de vie, on a tous gagnéDécouvrir la suite

0
Partager

Quand on allait au Franprix de Meudon avec mamie, ses copines, qui portaient comme elle un capuchon en plastique noué sous le menton, me pinçaient les joues en s’extasiant devant mon teint. Et mamie répondait que j’étais « celle de la montagne ». Traduction: sa petite fille élevée en plein air, élevée en plein Gers , enDécouvrir la suite

0
Partager

Perluette est mon dernier bébé, je le sais, je le sens. Autour de nous aussi, la quarantaine approchant, il y a de plus en plus de cette espèce bizarre de bébés, les petits derniers…  Ces petits derniers, dont les premières fois sont aussi les dernières de leurs parents, on les élève un peu différemment.  Découvrir la suite

1
Partager