Et je l’ai trouvée changée…

Je l’ai trouvée grandette, ma Wendoï en revenant. Pour ce weekend en amoureux, c’est la première fois que je laissais ma bébée ;  En 11 mois, il y a avait bien eu quelques jours sans la voir, mais il n’y avait jamais eu de nuit où je ne l’avais pas contemplée endormie avant d’aller me coucher. Quand on est revenu, ils étaient au parc,  elle était dans sa poussette et pour la première fois j’ai vu ses longues jambes de grand bébé. Elle m’a paru grandi mais je crois que c’est moi qui ne l’avait pas vu grandir.

Elle nous a fait la fête et plein de câlins et je sais d’expérience que ce n’est pas toujours comme cela qu’un bébé de presque un an accueille ses parents qui l’ont quitté pour la première fois. Et pour cela, elle n’avait pas changé, j’ai retrouvé ma Wendoï câline, confiante, souriante.

Je l’ai trouvée changée quand elle nous a fait partager avec enthousiasme sa nouvelle passion pour les chats. Car entre-temps la cousine Caramella et son chat (notamment 😉 ) sont arrivés chez Mamie Champagne. Quand Wendoï voit ce gros matou gris, elle est survoltée, on croirait qu’elle vient de croiser le dahu ou le monstre du Loch Ness. C’est nouveau cet enthousiasme, cette passion, ces cris de joie. Ma bébée-stoïque serait-elle en passe de devenir pour notre plus grand bonheur et à l’instar de son frère une enfant bruyamment joyeuse (ou joyeusement bruyante)?

Et Chupenn ? Ça n’a pas été aussi difficile de laisser Chupenn. Parce que ce n’était pas la première fois ; Parce que, plus grand, il a mieux compris. On avait affiché sur le frigo, le désormais habituel planning qui explique demi-journée par demi-journée ce que font les parents, ce que font les enfants et quand on se retrouvera. Parce que j’avais donné à Mamie Champagne autant de cartes postales aux timbres factices que de « gros dodos ». Et parce que la perceptive d’un cadeau avait eu raison du petit chagrin de la séparation (#monfilsestcorruptibleetjemensert).

J’ai encore un peu mal au ventre en pensant que Wendoï n’a pas dû comprendre pourquoi on n’était pas là quand elle s’est réveillée de la sieste. Qu’elle ne pouvait pas avoir la certitude que l’on reviendrait bien qu’elle n’ait pas encore une notion précise du temps . S’adapter, se faire comprendre, se rassurer ont dû lui demander des efforts…

Est-ce un hasard si parmi tous les petits progrès de ces derniers jours, elle dit désormais parfaitement « coucou » et si le « au revoir » de la main a gagné en maîtrise? Elle a grandi, ces deux jours ma louloute. Ou alors est-ce moi qui, avec un tout petit peu de recul réalise à quelle point elle est devenue un grand bébé?

Peu importe, en définitive, si ce n’est que j’ai la certitude que ce weekend a fait du bien. A tout le monde.

PS : merci les grands-parents… sans qui rien de tout cela n’aurait été possible!

wendoï2

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments on “ Et je l’ai trouvée changée…

  1. mamanlouve
    21 avril 2015 a 10 h 15 min

    Ah ba ton article tombe à pic! Bravo à vous ! Jamais simple de les laisser et ça fait du bien de lire d’autres témoignages ! Moi aussi ce qui m’a fait mal s’est de me dire qu’il ne devait pas comprends pourquoi on était pas là à son réveil, de l’imaginer se demander si on allait revenir ou non? Bref ! Tout s’est bien passé au final et je pense qu’on est de bons parents quand notre couple va bien !

  2. MumChérie
    21 avril 2015 a 12 h 56 min

    Le retour est toujours compliqué, on réalise plein de choses et on voit des changements intervenus sans nous… Je sais qu’ils adorent passer des vacances chez leurs grands parents, mais personnellement j’ai toujours un pincement au cœur quand je les retrouve !

  3. MamanPirate
    27 avril 2015 a 21 h 47 min

    La séparation n’est jamais facile. J’ai dû laisser mon loulou à mes parents pour une opération d’urgence quand il avait 2 mois et demi pendant 8 jours. Les 8 jours les plus longs et les plus tristes de ma vie sans pouvoir le voir, à me torturer l’esprit en me disant que mon pauvre doudou devait se demander où était passée sa maman, si elle l’avait abandonné.. Je crois que si je n’avait pas eu si peur que mes points sautent je l’aurait dévorer de bisous pendant des heures à mon retour! ^^

    • Johanna
      27 avril 2015 a 22 h 12 min

      Ma pauvre! A onze mois et pour partir en we, c’est beaucoup + facile!

Un petit commentaire et je suis au paradis!