14 juillet – 14 janvier : 6 mois avec toi. 

Ce soir tu as eu 6 mois.
A l’autre bout de l’année, le 14 juillet, il faisait encore bien jour, à 18h45.
Le 14 janvier, à la même heure, il fait tout nuit. On est au coin du feu, tous les 5, et on a de la peine à imaginer qu’il y a 6 mois, on ne te connaissait pas.
Il y a 6 mois, ce 14 juillet 2017 était un vendredi. Comme pour annoncer un week end qui me paraissait infini, celui du temps avec toi. Ton mois d’avance, c’était autant de temps de gagné pour être ensemble. Merveilleux congé maternité.

Aujourd’hui, le 14 janvier est un dimanche. On est à la veille d’une semaine qui sera studieuse pour la première fois depuis longtemps. Demain lundi, je reprends le travail.

Ce soir, tu peines un peu à trouver le sommeil. C’est sûr, tu as bien compris ce qu’il se trame. Depuis 14 jours, tu n’es plus un perdreau de l’année.
Il y a 6 mois, quand on a été seules dans la chambre, je me souviens du vertige ressenti à l’idée de passer la nuit avec ce bébé qui je ne connaissais pas. Il faisait chaud mais j’hésitais à ouvrir la fenêtre à cause de la rumeur des feux d’artifice. Tu étais si petite.
14 janvier : tu as triplé ton poids de naissance. On se connait si bien. J’ai quand même un peu le coeur qui se serre quand je réalise que demain sera le premier jour où je serai 8 heures loin de toi. 8 heures me paraissent une éternité pour moi qui connais tout de tes 6 premiers mois. Mais je sais que ça va nous faire du bien.
Il est a peu près l’heure où je te donnais ta première tétée dans la chambre. Tu peinais un peu à choper le téton.

Tu têtes toujours. Jamais je n’aurai pensé qu’on en serait là aujourd’hui. Et si ton refus de boire autre chose que le sein complique un peu notre séparation, il définit notre lien à toute les deux.
On a fêté ton mi-versaire. C’est la tradition chez nous. On a fait un gâteau, ton frère était outré que tu n’y puisses goûter. Ta soeur a saupoudré des coeurs en sucre roses et blanc. Ton cadeau, c’est que j’ai enfin décoré les murs de ta chambre.

Il y a 6 mois, ce 14 juillet, la première couche de peinture était encore en train de sécher.

Cela dit, tu n’y a encore quasiment jamais dormi. Tu vois, on est large.

Bon mi-versaire, ma Perluette. Comme il y a 6 mois, demain est une grande nouveauté.

Je t’aime si fort.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • 0

    Overall Score

  • Vote des lecteurs0 Votes

Vous aimerez peut-être

41 comments on “14 juillet – 14 janvier : 6 mois avec toi. 

  1. Maman Nouille
    15 janvier 2018 a 9 h 34 min

    Encore une fois plein de courage pour vous deux ce matin, et bonnes retrouvailles ce soir!

    • Johanna
      16 janvier 2018 a 14 h 44 min

      Ah les retrouvailles! C’était trop bon!

  2. Le Rire des Anges
    15 janvier 2018 a 10 h 13 min

    Je reviens juste de déposer Petite Marmotte chez la nourrice, ton écrit m’en fait monter les larmes aux yeux!
    Bon courage

    • Johanna
      16 janvier 2018 a 14 h 46 min