Le mois de mai qui touche à sa fin aura été plein de petits bonheurs. Et pourtant j’ai manqué quelques rendez-vous des bonheurs du samedi, alors, aujourd’hui c’est rattrapage : Chupenn à dos de poney, main dans la main avec son amoureuse. (Elle n’a plus de prénom, c’est « son amoureuse »). Voir les 4 ans battreDécouvrir la suite

0
Partager

Certains jours, Chupenn se lève avec l’air furieux d’un petit taureau qui a envie d’en découdre. Mercredi dernier, je n’ai pas eu le temps d’apercevoir le regard noir qu’il a ces jours-là. Mercredi, quand j’ai posé le pied par terre, il hurlait déjà dans le couloir (coucou les voisins!). Il était levé depuis 10 minutesDécouvrir la suite

0
Partager

Avec Wendoï, je m’étais tenue bien à l’abri des angoisses maternelles. Depuis le début et malgré une grossesse pas complètement fastoche, j’avais décidé d’être zen. J’ai réussi pendant 9 mois inside +11 mois outside; Au onzième mois de Wendoï, l’angoisse maternelle m’a joué un tour. Quand elle a eu 11 mois, j’ai commencé sérieusement àDécouvrir la suite

0
Partager

Dans le courant du mois d’avril m’est apparu comme lubie de refaire le sol de la pièce à vivre. Et de l’entrée. Et de la cuisine. Pour « faire entrer l’appart dans le 21ème siècle ». Malgré ce slogan que je trouvais mobilisateur, Pacs-que-c’est-Lui était dubitatif. Même pas peur, j’allais m’en dépatouiller toute seule, avec les lattesDécouvrir la suite

0
Partager