La maîtresse nous a expliqué qu’un délégué, c’était pour faire des réunions avec les zaldultes : « ceci va changer », « et ça, ça te plaît bien comme idée, maîtresse? ». Que les réunions, il faudra bien s’en rappeler pour dire aux élèves. Et ensuite, on a tous levé la main pour être volontaires. Tous les garçons voulaient,Découvrir la suite

1
Partager

​ Chupenn est toujours enthousiaste (la maîtresse) Wendoï est sacrément débrouillarde (maman, (ma) maman) Deux compliments dans la même soirée. Qui par conséquent fut une excellente soirée. J’aime les compliments. Tout le monde aime les compliments. J’aime par-dessus tout les compliments qui concernent les enfants. Parce qu’ils me sont adressés , en fait. Si si.Découvrir la suite

0
Partager

Stupeur : il n’y a pas de toboggan dans notre nouveau village. D’ailleurs, il n’y a même pas de jardin public. Et ça, pour les petits citadins qu’ils étaient il y a peu, c’est un sacré changement. Parce que les parcs, ils ont grandi dedans.   En 5 ans et demi passés en ville, je croisDécouvrir la suite

1
Partager

Si l’été les a bien fait pousser, la rentrée a aussi apporté son lot de nouveautés… Wendoï perçoit enfin l’intérêt du grand truc rond de 3,60 m dans le jardin. Elle ose maintenant faire du trampoline, enfin du « line », pourquoi prononcer 3 syllabes quand les parents comprennent avec une ? Chupenn a commencé la piscineDécouvrir la suite

0
Partager

On a un escalier. C’est pratique pour monter au 1er. Avant, on avait un ascenseur (très pratique quand on habite au 10ème). On avait aussi des escaliers, mais c’était un secret bien gardé, rapport à l’évaluation du temps nécessaire pour faire grimper deux enfants du rez-de-chaussée au 10ème étage. Du coup, notre escalier, c’est unDécouvrir la suite

1
Partager