4 mois, accalmie sur le front du rgo

Cette semaine notre Perluette a eu 4 mois. Pour tous les bébés, je trouve que c’est une sacré étape. Cette fois-ci, c’est encore plus vrai parce qu’on a trouvé un équilibre avec son fameux reflux. Il n’a pas disparu mais il est sous contrôle. Elle a gagné en qualité de vie, on a tous gagné en qualité de vie. Les progrès ont été fulgurants, à tel point que ce mois-ci on a découvert Perluette sous un nouveau jour.

 

A ses 3 mois, le premier traitement (gaviscon) contre le reflux n’était manifestement plus suffisant. Impossible de respecter les doses prescrites, elle avait besoin de ce médicament à toutes les tétées soit 7 fois par jour quand on n’aurait pu ne lui en donner que 5 fois par 24h. Et puis, j’en parlais ici, impossible de l’allonger, même pour la changer, même pour la nuit.

 

Pourtant, c’est un peu malgré moi que nous sommes passé à un traitement moins physiologique, le fameux Inexium. C’est toujours un peu compliqué d’admettre que son enfant passe dans la catégorie « sévère » de la pathologie, quelle qu’elle soit.

On ne s’attendait pas à voir tout de suite les effet de ce nouveau médicament, le médecin avait même annoncé 10 jours de latence et pourtant, immédiatement, les rejets sont devenus moins douloureux. Puis manifestement, indolores.

 

Mais, restaient les pleurs après la tétée. C’est alors que j’ai repensé à cette histoire d’allergie aux protéines de lait de vache. J’avais croisé plusieurs fois cette piste dans mes lectures bloguesques mais je l’avais écartée, parce qu’il me paraissait un peu tiré par les cheveux qu’un bébé allaité puisse souffrir de ce type d’intolérance.
Et puis aussi parce que je suis pas très fan de tous ces mouvements « orthophage », ici on adore le lait, le pain au gluten et la viande rouge.
Malgré tout, environ à la page 6 de la recherche Google « bébé allaité protéine de lait », j’ai fini par tomber sur protocole de l’Inserm établissant le lien entre reflux et intolérance aux protéines de lait de vache chez les bébés allaités.

Ni une ni deux, j’ai commencé l’éviction totales des PLV dans mon alimentation. Lait, beurre, fromage, crème, caramel. Plus tous les trucs qui se planquent dans les préparations industrielles sous le nom de lactosérum, lactose, et autres babeurre.
Les pleurs après tétée ont totalement disparu.

J’ai redécouvert qu’un bébé ça s’endort au sein. J’ai découvert aussi son odeur de caramel. Vachement (je suis trop drôle) plus agréable que le vinaigre. On a découvert un bébé souriant. Un bébé enfin disponible pour s’éveiller au monde. Ce mois-ci les progrès ont été spectaculaires. Sans être particulièrement inquiète pour son développement, je voyais bien qu’elle avançait moins vite que mes deux premiers.

Au passage on à aussi redécouvert que dormir dans un lit, c’est bien mieux que dans un fauteuil.

Le RGO n’a pas disparu, Perluette continue de recracher, de « babalouter » comme on dit chez nous. Certains jours ça n’arrête pas et d’autres fois c’est plus rare. Mais il n’y a que moi à qui ça tape sur le système : c’est maintenant totalement indolore pour elle. Quant à moi, la perceptive de porter des vêtements non tâchés de 8 heures à 18 heures, est la meilleure motivation pour reprendre le boulot.

 

On a trouvé un équilibre qui rend la vie bien plus belle mais j’avoue que cet épisode a un petit goût d’inachevé.

C’était tout sauf un essai clinique rigoureux. Ça tenait plutôt du brainstorming à la docteur House (le paperboard et l’arrêt cardiaque en moins) , genre, on essaye tout et on trie après.

Au moment où j’ai commencé l’éviction des protéines de lait de vache (PLV), il se peut l’Inexium, que l’on donnait depuis 10 jours ait joué à plein.
En même temps, on a enfin réussi à arrêter le Gaviscon, le premier traitement. Signe probable de la guérison de œsophagite. Or le Gaviscon pouvait avoir un effet sur l’absorption de l’Inexium et donc sur son efficacité. Ou était-ce l’oesophagite qui provoquaient les pleurs après tétée?
Dernière théorie, pourrait-on se passer d’Inexium grâce à l’éviction des produits laitiers?

Perluette n’ayant aucune vraie jumelle (dieu merci) qui aurait pu faire l’échantillon témoin , il est impossible de répondre à ces questions.

Pourtant, les réponses m’intéressent, notamment dans le cadre de la reprise du travail. Parce que j’ai beau avoir les peaux de saucisson (sans lactose) les plus épaisses du marché sur les yeux, ça finira bien par arriver, cette reprise.

Je n’avais pas imaginé partir bosser avec mon tire-lait sous le bras. Encore moins dans une optique d’allaitement exclusif. Quand je me projette sur cette éventualité, ça me met une super pression. C’est mon troisième allaitement, et je commence à comprendre que le principe de l’allaitement, c’est que ça ne se passe jamais comme on l’imagine. J’ai commandé mon tire-lait. Lui et moi, on se regarde en chien de faïence depuis deux jours.

Et je rêve plus d’une tartine beurrée (je sais, ma pov’dame kiyaplu d’beurre) que de rosé pamplemousse. Déjà, il fait beaucoup trop froid pour le rosé-pamplemousse. Et je me suis rendue compte que je mangeais beaucoup, beaucoup de produits laitiers. La mémère qui a des capsules de lait concentré au bureau pour se faire un thé au lait à 17h, c’est moi. Que ce soit pendant la grossesse ou pendant l’allaitement, je ne me limitais vraiment pas, j’en consommais certainement trop.

Après une éviction stricte de 3 à 4 semaines, le protocole de l’Inserm prévoit une réintroduction progressive pour trouver le seuil de tolérance. Je la sens pas bien cette réintroduction, pourtant les produits laitiers me manquent et je crains aussi d’être carencée en calcium, mais pour le moment je tiens trop à notre sérénité retrouvée pour tenter le diable.

D’ailleurs j’aurai dû commencer vendredi dernier, ce qui a coïncidé avec un magnifique épisode de poussée dentaire et des nuits pourries. A tous les coups on aurait accusé les PLV de notre nuit blanche.

 

Il y a quelques mois, je disais que le RGO était l’arbre qui cachait la forêt. C’est tout à fait ça, parce que maintenant que le RGO est sous contrôle, on retrouve un bébé « standard » qui a ses bons et ses mauvais jours. Qui dort plutôt moins bien maintenant qu’elle ne dort plus toute la nuit dans les bras. Un bébé qui a les gencives qui démangent et les fesses rouges. Qui aime être portée et qui sait le faire avoir. Un bébé qui a le nez qui coule. Un bébé frileux mais qui pique des crises si elle n’a pas accès à ses mains. On a découvert un bébé souriant, babillant, un bébé qui, depuis hier, rit aux éclats, un bébé qui voue un culte de la personnalité à son frère et sa soeur. Un bébé qui apprécie enfin le bain.

 

Pour le moment, il n’y a pas de place pour chercher remettre sur le tapis cette histoire d’intolérance au lait de vache. Alors je bois de la Contrex, je mange des sardines et je fais mon lait d’avoine.

Rendez-vous sur Hellocoton !

34 comments on “4 mois, accalmie sur le front du rgo

  1. mamansurlefil
    17 novembre 2017 a 8 h 46 min

    Difficile de tâtonner comme ça avec les petits, de ne pas vraiment savoir ce qui fonctionne vraiment, ne pas savoir si l’accalmie va durer 2 jours ou 3 mois… Profitez de ce nouvel équilibre, si tu ne le sens pas, attends encore un peu pour réintroduire les PLV. Ton intuition est la meilleure…

    Bises

    Virginie

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 18 h 57 min

      Oui, les bébés c’est livré sans la notice! Et je crois qu’en tant que parents, on vire totalement superstitieux quand on pense que quelque chose a marché!

  2. biboumam
    17 novembre 2017 a 9 h 34 min

    J’adore le ton de ton article, plein de bon sens et loin des excès de certains auteurs orthophages… pour ma part je n’ai pas de retour d’expérience à partager l’essentiel est qu’un équilibre même précaire soit trouvé… bon courage pour la suite!

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 18 h 59 min

      Mercipour tes encouragements! Oui, l’équilibre est précaire mais c’est bien mieux que la situation précédente!

  3. Maman BCBG
    17 novembre 2017 a 9 h 43 min

    Je suis contente de lire que l’inexium a plutôt aidé Perluette (et vous aussi !)
    Reste maintenant… tout le reste… ! Sachant que le temps joue à la fois en votre faveur (station assise qui améliorera les problèmes de refux, diversification…) et aussi un peu contre vous (reprise du travail…:( )
    En plus, il faut le dire, l’hiver n’est pas vraiment la meilleure saison pour les bébés en bas âge.

    Je comprends ta frustration sur les produits laitiers 🙁 Il parait qu’il y a une fromagerie qui fait des fromage végan (et ils sont très très bon semble t’il, pas encore testé de mon côté )
    (je te mets le lien, n’hésites pas à le supprimer : https://www.lapetitefrawmagerie.com/ )

    plein de courage 😀

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 19 h 04 min

      Intéressant! Je suis davantage frustrée pour le lait et les yaourts que pour le fromage mais je vais essayer.
      Les bébés, c’est pas facile. On est revenu dans la norme et on en bave un peu quand même! Normal, quoi!

  4. Bébé est Arrivé !
    17 novembre 2017 a 10 h 44 min

    Je suis ravie et soulagée pour toi et ta puce que vous ayez trouvé une solution à cette saloperie de RGO. Quelle plaie ce truc. Les choses devraient encore s’améliorées grâce à la diversification et la position assise. Je croise les doigts pour que cet épisode ne soit bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

    Bises
    Cécilia

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 19 h 07 min

      Merci beaucoup! C’est pas grave, médicalement, ce rgo, mais ça empoisonne la vie!

  5. Le Rire des Anges
    17 novembre 2017 a 11 h 06 min

    Ouf!! Je suis heureuse pour vous que cet épisode sévère de RGO soit enfin contrôlé et vous laisse un peu de répit! Pour Fripouille j’avais considérablement diminué les plv sur les super conseils d´un forum allaitement qui a fermé depuis!
    Tu reprends le chemin du travail quand?

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 22 h 55 min

      Finalement ce lien entre rgo et plv est assez connu expérimentalement… Je reprends en janvier, j’ai encore un peu de temps !

  6. MumChérie
    17 novembre 2017 a 11 h 37 min

    Pff, pas toujours facile de trouver les bonnes solutions. Tant mieux si ça s’arrange ! Bises !

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 22 h 56 min

      Merci! On bricole, on bricole des solutions et on avance!

  7. charlotte
    17 novembre 2017 a 12 h 45 min

    Quel plaie ce RGO

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 22 h 56 min

      Pas grave, mais oui, c’est ue plaie!

  8. Manoumi
    17 novembre 2017 a 12 h 57 min

    Contente de voir que même si les causes sont floues, tu / vous trouvez un certain équilibre et que mademoiselle peut enfin révéler qui elle est 🙂

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 23 h 00 min

      C’est exactement ça, on la découvre sans ce masque rgo qui cachait tout et c’est tellement chouette malgré les difficultés. Parce qu’en vrai, le bébé facile, je crois que c’est un mythe: entre les dents, les rhumes et les petites angoisses, forcément y’a un os à un moment ou à un autre!

      • Manoumi
        20 novembre 2017 a 9 h 50 min

        Exactement ! La mienne de 28 mois refuse catégoriquement de dormir dans son lit depuis 2j, c’était une petite fille au sommeil facile et paf, sans prévenir, sans raison apparente, des hurlements toute la nuit. On réapprend chaque jour, et on redouble de patience

  9. Claire
    17 novembre 2017 a 13 h 48 min

    Je suis super contente que vous ayez trouvé une solution à ce fichu RGO. Maintenant, je compatis pour l’intolérance aux PLV. Chez nous le beurre passe sans soucis. Mais pour le reste, j’ai refait un test hier sur moi. Mais je l’ai payé très cher cette nuit 🙁
    Pourtant, ma fille va bientôt avoir 3 ans et c’est censé passer entre 2 et 3 ans 🙁
    J’avais un peu le même avis que toi au début, c’est pour ça que j’ai attendu si longtemps (plus de 2 ans), c’est vraiment un gros regret surtout que j’avais déjà diminué drastiquement ma consommation de produits laitiers depuis plusieurs années.
    Il me reste que le fromage de chèvre, c’est déjà ça ! Car la brebis ne passe pas non plus !
    Concernant les carences, tu peux manger des amandes (très riche en calcium), les légumes (brocolis, choux, épinard, oignon, algues,…), les légumineuses et les fruits (orange, abricot secs, figues,…)
    Il faut savoir qu’en Asie, ils ne consomment pas du tout de PLV et ne sont pas carencés pour autant 😉

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 23 h 06 min

      Je savais que ta fille est intolérante aux plv et toi aussi?
      A part le beurre, vous ne tolèrez pas d’écart?
      C’est vrai qu’en asie du sud est on ne trouve pas de produit laitier. ça m’avait manqué à l’époque!

      (Je pense tester ta recette du lait f d’avoine prochainement, là j’ai fait un essai avec cuisson…).

      Bises

      • Claire
        19 novembre 2017 a 23 h 16 min

        Seulement ma fille est intolérante, mais comme je l’allaite encore, je me retrouve dans la même situation que toi.
        Pour le moment, à part le beurre, chaque écart se paye. Je tente de temps en temps pour voir et parce que des fois, je craque un peu.
        Le lait d’avoine, c’est pas mal, mais si tu le fais maison et que tu le chauffes, il gonfle !
        Enfin, c’est le lait végétal que je préfère comparer aux autres.
        Pour moi, le plus dur, c’est quand on va au resto ou chez des amis. Pour les desserts, ce n’est vraiment pas simple.
        Enfin, j’espère que ça va vite passer !

  10. Tata Montagne
    17 novembre 2017 a 14 h 28 min

    Ayant assisté aux prémices de Perluette apaisée, je suis vraiment heureuse pour vous de lire ce post ! Des gros bisous à vous 5.

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 23 h 07 min

      Merci!
      Oui, la tendance s’est confirmée!
      Grosses bises!

  11. Camomille
    17 novembre 2017 a 17 h 46 min

    Comme tu te dois te sentir mieux de la voir bien ! Super nouvelle !

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 23 h 08 min

      Ah oui! C’est chouette!

  12. Mam'Weena
    17 novembre 2017 a 23 h 52 min

    En voilà de supers nouvelles
    Pour l’éviction des PLV, je ne peux pas t’aider, comme je n’en consomme pas beaucoup, j’ai eu la flemme de me restreindre. J’espère que tu trouveras une solution qui vous convienne.

    • Au presque parfait
      19 novembre 2017 a 23 h 09 min

      Je vais retenter le beurre. Salé ou pas!

  13. claire
    20 novembre 2017 a 12 h 00 min

    ma belle-soeur et sa puce ont été confrontées au même souci que toi; Bébé allaité qui pleurait tout le temps et qui souffrait énormément; Après un passage aux urgences on lui a diagnostiqué l’intolérance aux PLV; Passage au lait de riz et comme toi plus de pleurs et plus de souffrance ! Un seul regret que le diagnostic ait été si long à poser !
    Ma belle-soeur comme toi n’avait pas songé que les protéines de PLV pouvaient passer dans son lait !
    Je te souhaite une belle sortie de tunnel RGO à ta perluette et à ta famille;

    • Johanna
      20 novembre 2017 a 22 h 12 min

      Chapeau aux médecins des urgences quand même parce que je crois que ce n’est pas très diffusé dans les sphères médicales… merci pour ce témoignage, qui me conforte sans l’idée qu’il ya bien une sensibilité!

  14. Madame Bobette
    20 novembre 2017 a 18 h 04 min

    Je suis contente de lire que ce RGO est maintenant sous maitrise. Vous avez l’air tellement plus épanouis. Par contre je comprends que cette incertitude te questionne et moi-même, je ne saurais pas quoi faire… Mais en même temps seule la réintroduction t’aidera à savoir. Pour Tess, on avait aussi fait une prise de sang pour voir si elle était aplv. Finalement rien dedans (mais ça ne signifie pas qu’il n’y a pas d’aplv pour autant, c’est juste si c’est positif que ça confirme sans aucun doute). Après éviction, ça allait mieux. On a tenté la réintroduction progressive et ça a fonctionné. Chez nous, c’était juste transitoire (2 ou 3 mois quand même) suite à une gastro. Bon courage pour cette phase et profitez bien de cette accalmie avant la reprise!

  15. lesdelicesdeframboise
    24 novembre 2017 a 10 h 22 min

    Je suis contente de voir que le RGO semble s’être apaisé avec le traitement ! Cela ne doit vraiment pas être facile d’avancer comme cela, d’essayer telle ou telle solution, être dans l’incertitude. D’autant plus que les bébés ne sachant pas s’exprimer avec de mots il est parfois difficile de comprendre.
    Je me rends compte que de côté là j’ai eu beaucoup de chance avec mon fils.
    Profitez de nouvel équilibre, qui j’espère continuera.
    Bon courage,
    je t’embrasse

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 11 h 58 min

      Merci! Aucun bébé n’est livré avec le mode d’emploi, alors je crois que l’essai- erreur, c’est le lot de tous les parents!

  16. mamanpavlova
    24 novembre 2017 a 11 h 04 min

    L’éviction des plv a considérablement fait diminuer le rgo de ma fille , même si il ne l’avais pas fait disparaître , maintenant a 18 mois c’est de l’histoire ancienne courage !!!

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 11 h 59 min

      Merci de ce témoignage! C’est incroyable j’ai l’impression que c’est une pathologie super courante mais que les médecins ne connaissent pas…

Un petit commentaire et je suis au paradis!