plus tout à fait en vacances, pas encore vraiment au boulot…

Nous sommes dans cette partie de l’été un peu particulière. Moi, ici, eux là-bas. J’ai repris. Eux sont encore à la plage, en vacances. Là-bas, les enfants se couchent plus tard que moi. Et parfois, alors qu’ici ma journée de travail est finie, là-bas, la sieste vient juste de se terminer.

wendoi portail

Ça c’est le rythme de la semaine. Parce que le week-end, je les rejoins d’un coup de TGV. Du coup, je suis ni tout à fait en vacances, ni tout à fait au boulot. Mes lundis sont autant de rentrées, chaque fois un peu moins difficiles, mes jeudis sont des veilles de départ en vacances. Je traine ma valise au bureau le premier et le dernier jour de la semaine.  J’ai l’impression d’être en déplacement au bureau. J’ai l’impression d’avoir autant de vacances qu’à l’Educ Nat. (là, où, tu commences à te reposer à partir de la sixième semaine de vacances)(enfin, il paraît)(bisous chère N.).

Le week-end, je profite des enfants. Et je me rappelle en voyant la tête de Pacs-que-c’est-Lui que les vacances avec les enfants, ça n’a parfois que le nom de vacances. Moi, je suis dispo pour chanter 20 fois d’affilé le générique de la maison de Mickey, avec les imitations de  « Dingoooo ! Daisyyyy ! Plutôôô ! Minnie oui ! et… Mickey !! la-maison-de-mi-ckey-maison-de-mi-ckey ». Je suis en état de négocier avec Chupenn qu’il passe à table même s’il est 12h30, qu’il est levé depuis 7h et qu’il n’a pas du tout eu le temps de jouer.

En semaine, je suis en mode célibataire sans enfant. Même si je bosse, j’ai plus de temps libre que pendant les vacances. Et je ne m’ennuie pas une minute. Je petit déjeune dehors (aujourd’hui, ça fait 30 jours que j’ai un jardin, je serai capable de petit-déjeuner en K-way pour être dehors), je glande en rentrant du bureau. Dans MON herbe (je vous ai parlé de mon jardin?).

J’aimerais vous dire que c’est l’éclate totale, ma récré de toute l’année, et c’est parfois vrai. Mais il y a cette sensation de… manque ? J’ai l’impression de ne pas être au bon endroit. J’ai l’impression de manquer des trucs. J’ai l’impression d’être à côté de la plaque. J’ai l’impression qu’ils vont m’en vouloir.

A l’exception d’une fois, d’une satanée fois qui était aussi la première, quand j’arrive, ils me sautent dans les bras. Même Wendoï qui ne doit pas bien comprendre ni le sens ni la durée des absences. Et j’oublie tout instantanément.

Mais en semaine, ils me manquent. Et pourtant, je suis en direct live tous les moments forts. Je vois les câlins de Wendoï et du chat, les disputes de Chupenn et Caramella, sa cousine et leur méga-grand lego qu’ils ont construit ensemble dans une entente aussi parfaite que passagère. Je sais que Wendoï en a voulu très fort à Roxcia qui lui a honteusement enlevé au savon son  « noir », en-dessous des pieds ; Et qu’enfin elle a fait un très gros câlin à tata Flo.

Quand je ne suis pas avec eux j’ai peur qu’il leur arrive quelque chose. Tout à fait consciente de l’irrationnel de la chose. Je ne suis pas spécialement flippée, sauf quand ils sont loin. Ou que Pacs-que-c’est-Lui  m’envoie la photo d’un feu de forêt vue depuis la maison…

canadair chupenn

Ça m’agace de ne pas arriver à profiter à 100% de moments solo pourtant si rares. Et le pire, c’est que qu’il n’y a que moi que me torture

Chupenn,:

– « mais pourquoi elle a choisi un travail où il y a pas beaucoup de vacances, maman ?

– Demande à Maman… »

Là je me lance dans une grande explication sur le fait que le plus important c’est d’aimer son travail, et que justement moi…

Et là Chupenn me dit :

–  « J’ai rien compris. Mais ce n’est pas la peine de me réexpliquer, parce que demain tu dois te lever tôt pour pendre ton train. »

Là, il se retourne, empoigne Spiderman et se lance dans un bataille plus en moins silencieuse avec les forces du mal. A ce week-end, chéri.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

One comment

  1. Maman-Tout-Terrain
    11 août 2016 a 11 h 26 min

    Quel dilemme et comme je te comprends… J’ai aussi tres souvent ces sensations de dechirement, entre la famille et le travail. Et moi aussi, je me sens plus disponible pour mes enfants, apres un moment de « coupure »…
    Une belle fin d’ete a vous tous, et que les retrouvailles soient douces, avec les tiens, demain soir 🙂

Un petit commentaire et je suis au paradis!