Le tunnel du matin a démarré à 5h15. 5h15. Une sombre histoire de tétine égarée. Mais les oiseaux chantaient. On devinait une de ces journées chaudes que j’adore. J’étais dans une phase de sommeil léger. J’étais bien. 3 heures après, on était sur le chemin de l’école avec quatre sourires accrochés à nos trombines. Entre-temps,Découvrir la suite

3
Partager
, ,

J’ai repris le chemin du travail depuis… 3 semaines maintenant, en laissant mon gros bébé de 6 mois. « Bosser avec 3 enfants, c’est pas trop dur? »  C’est la question que l’on me pose environ 3 fois par jour. La réponse, c’est que c’est un peu sport, mais, surprise, ça passe! Alors voilà les meilleures raisonsDécouvrir la suite

0
Partager
,

Quand on allait au Franprix de Meudon avec mamie, ses copines, qui portaient comme elle un capuchon en plastique noué sous le menton, me pinçaient les joues en s’extasiant devant mon teint. Et mamie répondait que j’étais « celle de la montagne ». Traduction: sa petite fille élevée en plein air, élevée en plein Gers , enDécouvrir la suite

0
Partager

On m’avait dit, sacrebleu, l’arrivée du 3ème, tu vas la sentir passer. -Ok, sacrebleu, c’est pas le premier mot qui m’est venu à l’esprit- Ben. Oui. Perluette a 2 mois et on est toujours « dans le mal » Définition : « être dans le mal »: État légèrement schizophrène oscillant violemment entre la profonde désespérance et la nonDécouvrir la suite

0
Partager