Chupenn me casse les pieds, mon terrible 4 …

A quatre ans révolus, Chupenn nous fait un revival du terrible two.

 

Chupenn me casse les pieds.

Chupenn dit cinquante fois plus souvent non que oui.

Chupenn ne veut pas manger. Chupenn ne veut pas dormir, Chupenn ne veut pas sortir. Chupenn ne veut plus rentrer.

Chupenn n’aime plus les pommes de terre, ni les yaourts et les compotes non plus.

Chupenn SpidermanChupenn veut un dessin animé. Chupenn veut un dessin animé. Chupenn veut un dessin animé. Chupenn veut un dessin animé. Chupenn veut un dessin animé. Chupenn veut un dessin animé. Chupenn veut un dessin animé. Chupenn veut un dessin animé.

Chupenn a pas faim, sauf à 23 heures.

Chupenn est inconsolable au lever de la sieste. C’est le retour triomphal du satané « réveil groniton », marque déposée.

Chupenn a peur le soir, et nous appelle 250 fois à son chevet.

Chupenn veut grimper sur la table parce qu’il est Spiderman;

D’ailleurs, Chupenn n’est plus Chupenn, Chupenn s’appelle Spiderman. En conséquence de quoi, Chupenn ne répond plus du tout.

Chupenn me casse les… pieds.

 

Et sans transition, Chupenn veut un câlin parce que Chupenn aime ses parents plus fort que le soleil,

Chupenn déclare que les coquillettes aux épinards sont le « meilleur plat du monde et que s’il y en avait a la cantine, tous les enfants seraient contents ».

Chupenn regarde sa soeur dans les yeux et « sera toujours là pour toi ».

Chupenn me remercie 250 fois d’avoir fait un gâteau au chocolat avec lui.

Bref, Chupenn souffle le chaud et le froid. Chupenn est en pleine crise de megalo.

C’est pas à deux ans qu’on fait ça?

 

A la différence qu’il y a deux ans, il avait quand même un peu moins de répondant.

Une fois que je maîtrisais la grande technique de la question à choix illusoire, « tu veux prendre un bain ou une douche? », j’arrivais plus ou moins à manœuvrer mon terrible two. Le terrible four a la langue bien mieux pendue :

« T’as pas le droit de dire ça! »

« T’es même pas une maman! »

« En principe, c’est pas l’heure d’aller au lit pour moi! »

« JA-MAIS ! Je mangerai jamais mon assiette ».

et ma préférée :  » c’est ou tu joues avec moi ou un dessin animé ».

Une fois puni, le terrible four résiste bien mieux à l’isolement que le terrible two.

A quatre ans, on peut même être carrément retord. Comme prétendre avoir un grosse envie pressante pour sortir maintenant du bain.

Pfff.

PS : juste pour la route, la dernière en date. Après avoir passé l’après-midi avec son copain Max, ce qui m’a passablement éreintée, Chupenn me déclare, la bouche en coeur : « Pourquoi on n’a pas invité Max? ». Voilà. Une nouvelle preuve qu’à 4 ans on n’est pas si loin de ses 2 ans. Pour ce qui est des repères temporels en tout cas…

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments on “Chupenn me casse les pieds, mon terrible 4 …

  1. MumChérie
    24 février 2015 a 22 h 57 min

    Il est très fort !!! 🙂

  2. CompletementNad
    25 février 2015 a 14 h 37 min

    Ce Chupenn un véritable coquin! Il tente, test et il a bien raison au fond 🙂 Allez ça va lui passer.

Un petit commentaire et je suis au paradis!