Commencer les vacances chez nous

Le déménagement

Confier à Pacs-que-c ‘est-Lui la gestion des déménageurs. Rigoler parce qu’ils lui rappellent furieusement ses élèves

Vous avez 43 M3, le camion, il fait 17, deux aller-retour, c’est réglé.

Constat de 18h30, ben, non en fait.

Travailler ce jour-là et suivre les événements par SMS interposés. Rire en se rappelant que la dernière fois, les déménageurs nous avaient trouvé en pyj, mais que là, il n’y avait pas de danger puisqu’ils sont arrivés à 10 heures.

Comprendre en fin de compte que les déménageurs sont déménageurs comme moi je suis Licorne à paillette et qu’ils dépannent le patron, vu que les vrais déménageurs, ils font un « vrai » déménagement, ailleurs.goutte-d'eau

(Mais qu’on peut passer les voir au bureau quand on veut, ils ont une piscine, l’adresse est sur la table de la cuisine)

Finir cette journée historique par le mariage d’un proche collègue de Pacs-que-c’est-Lui. Faire la connaissance de la mariée, deviner qu’ils seront bientôt 3. Leur souhaiter tout le bonheur du monde.

Les voisins d’avant

Se dire ce matin-là, qu’on les entend pisser pour la dernière fois.

Garder finalement pour soi les 12 répliques sanglantes censées clore en beauté les 5 dernières années de relations de voisinage plus ou moins heureuses. Mais au moment de partir définitivement en être presque prêt à les remercier de nous avoir permis un nouveau départ.

Retirer avec joie l’étiquette de la Boîte à lettres, réaliser qu’on n’a jamais ajouté le prénom de Wendoï.

Les enfants

Penser à eux 24/24. Les imaginer sur la plage. Les entendre hurler au téléphone, les trouver peut-être moins fatigués que Papi Bordeaux ;-). Avoir hâte qu’ils reviennent tout en profitant de ce moment en suspension.

Imaginer leur réaction dans la nouvelle maison.

Faire pour la première fois le chemin vers l’école. Se dire qu’il va faire bon les élever ici.

L’achat

Re-flipper une dernière fois parce que le mail sibyllin du clerc de notaire me fait penser un instant qu’il y a ENCORE un problème avec les fonds.

Inviter des copains pour la finale, et prévoir le premier barbecue.

Se souvenir que techniquement, on n’est pas encore chez nous et s’y sentir déjà si bien.pause-blog

Le village

Arriver le jour de la fête du village. S’attendre à voir un disco mobile et se retrouver face à une scène avec écrans géants à gogo.

Avoir 6 ans en regardant  un feu d’artifice incroyable.

img-20160710-wa0000.jpg

(crédit photo Tata Flo)

Découvrir la boulangerie. Prendre les premiers points de repère comme on le fait quand on arrive sur son lieu de vacances.

La maison

Se réveiller dans un silence délicieux, déjeuner dehors et marcher pieds nus dans la pelouse.

herbe à moi

Faire 15 fois le tour du (futur) propriétaire, et essayer toute les clés de ce nouveau trousseau.

Lire dans l’herbe et regarder avec attendrissement les fourmis se régaler de ma grenadine.

Essayer le trampoline de 3,65 m de diamètre.

Entendre la cloche du village.

Partir dans des délires de propositions de travaux.

Se dire qu’on a le temps de vider les cartons. Mais chercher comme des dingues le pied de la télé pour la finale.

 

Recevoir un gentil texto avec la juste formule :

On dirait que vous avez commencé les vacances chez vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 comments on “Commencer les vacances chez nous

  1. Audrey
    11 juillet 2016 a 12 h 18 min

    Une page se tourne, bonnes vacances dans votre nouveau chez vous qu’on espère découvrir bientôt !
    Oui on sera de passage à Lyon plusieurs fois cet été… et puis dis moi pour Martgues !

    Audrey

  2. Maman-Tout-Terrain
    12 juillet 2016 a 2 h 12 min

    Quel joli depart dans votre nouveau chez-vous! Ca me donne le sourire des tot le matin! Beaucoup de bonheur a vous au milieu des fourmis, des bruits de la nature et des brins d’herbe 🙂

  3. Alexe D.
    12 juillet 2016 a 9 h 43 min

    Sans commentaire !!! 😀

  4. Tonkin Voyage Vietnam
    31 juillet 2017 a 5 h 57 min

    Super article! Une jolie publication qui fait rêver ! Les images sont bucoliques et on se sent immédiatement en vacances

Un petit commentaire et je suis au paradis!