Deux ans! {le verbatim d’anniversaire}

Mardi dernier, Wendoï a eu deux ans. Deux ans. Une éternité qui est passée en un clin d’œil. J’ai l’impression que son premier anniversaire vient juste de passer, elle voilà qu’elle double son âge pour la première et unique fois de son existence. Je me souviens de l’émotion du premier anniversaire, devant ce bébé de 1 an qui tenait à peine assis, et le contraste avec la petite fille rose de plaisir devant sa tarte aux fraises est saisissant.

Elle est restée longtemps bébé ; Notamment parce que marcher ne l’intéressait pas. Maintenant qu’elle court, les mots sont arrivés à toute allure. Elle donne son avis sur tout, avec l’insistance qu’ils savent avoir à cet âge-là. Quelques mots et plein d’onomatopées dessinent son monde qui s’élargit chaque jour. Elle m’a longtemps paru toute petite, en ce moment j’ai l’impression qu’elle n’arrête plus de grandir.

Voici le verbatim de son deuxième anniversaire.

anniversaire2ans

Au matin du 3 mai, elle n’était pas très partante pour fêter son anniversaire :

« – C’est ton anniversaire, Wendoï ?

– Non, é Liliii !

C’est Lili, qui fête son anniversaire. De tous les anniversaires auxquels elle a participé, elle ne se souvient que de celui de Lili.

Elle ne se souviendra probablement pas de ses deux ans, mais quelques évènements de cette année vont la marquer durablement. L’anniversaire de Lili en fait partie. C’était début mars. Et depuis, chaque illustration de gâteau muni de bougies appelle un « joyyyy-euuux aaa-nni-ver-saire-Liliiii » avec refrain et tous les couplets.

Deux ans. Elle a vite appris à tendre son pouce et son index pour faire « deux ans ». Pour autant, elle n’a pas véritablement compris le sens du geste. Elle buggue quand on lui explique que toute la main, les cinq doigts, c’est 5 ans, comme l’âge de Chupenn.

– Nan, é Mimi, Papa, Mama, Maman, Nana, Maman… Loulou!

Les cinq doigts c’est pour énumérer les membres de la famille. Peut importe que l’on ne soit que quatre. Elle rajoute Nana, ou tata Flo, ou le chat Loulou croisé pendant les vacances qui éclipse d’ailleurs toutes les autres rencontres.  Loulou est le cinquième membre de notre famille par ordre d’importance. Cela dit, Loulou, c’est un peu tous les chats. Surtout s’ils sont gris. « Chat » se prononce « aaaaah ». Par opposition à « Ooh », le chien. « mmm », la vache, et « rrrr » le lion. ( je pense que vous avez saisi le principe)(le plus drôle, c’est le mouton).

Revenons à « deux »,  un mot qu’elle utilise beaucoup. Comme pour beaucoup d’enfants, deux, c’est « plus d’un ». Et quand il y a, mettons, cinq pinces à linge sur le fil, elle compte :

– Deux, deux, deux, deux !

Ça marche aussi pour les comptes à rebours. Avant de sauter, action qui nécessite pas mal de concentration, surtout si l’on considère qu’aucun des deux pieds ne décollera du sol, elle compte :

– Deux, deux, deux !

Deux c’est un peu l’infini, comparé à un. Pas étonnant qu’elle flippe à l’idée d’avoir deux ans…

Deux, c’est « l’autre » aussi. Quand Chupenn joue avec son ballon (à l’intérieur de la maison, d’ailleurs…) et que Wendoï cherche le sien pour faire pareil :

– é où deux Mimi ?

(=il est où l’autre ballon, celui de Wendoï ?)

Bref, deux, c’est un concept à la fois familier et un peu nébuleux. Pour autant, quand elle a compris, au milieu de ses cadeaux que c’était elle la reine de la fête, elle était toute rose de plaisir.

Elle a « éteint » ses bougies avec beaucoup d’application et un peu d’aide de son frère, et c’est bien la première fois qu’elle utilisait le mot « éteint » à bon escient. « Eteint », la plupart du temps, c’est fermé, pour la porte ou pour la fermeture-éclair, et ça se prononce d’un air désespéré.

– Oh noooon, éteint…

De son anniversaire, elle a compris l’essentiel. Hier soir, sur la table à langer, elle a déclaré :

– E pas bébé. E Mimi ! »

Elle l’a dit avec tout l’enthousiasme et la légèreté qui la caractérise. Petite fille, qui n’est effectivement plus un bébé, je te souhaite un très bel anniversaire. Cette année s’annonce pleine de promesses, de découvertes et d’éclats de rire, garde très longtemps ton regard émerveillé sur le monde et cette capacité à prendre la vie à la légère.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 comments on “Deux ans! {le verbatim d’anniversaire}

  1. MumChérie
    10 mai 2016 a 6 h 16 min

    J’aime beaucoup sa conclusion… Bon anniversaire Mimi, tu deviens grande !

    • Johanna Lara
      10 mai 2016 a 21 h 22 min

      ah là là, il va falloir que je me fasse à l’idée… plus de bébé dans cette maison!

  2. Si Tu Veux
    10 mai 2016 a 7 h 45 min

    Joli verbatim, tout vrai, tout frais… Bon anniversaire Mimi!

    • Johanna Lara
      10 mai 2016 a 21 h 23 min

      Merci

Un petit commentaire et je suis au paradis!