DIY : le triEur à pApier Qui rappElle (uN peu) leS vaCancEs…

Alors là, je me marre (intérieurement) car s’il y a bien une rubrique qui ne survivra pas à la rentrée, c’est bien une rubrique DIY (Do It Yourself) sur ce blog.

Mais bon, aujourd’hui plutôt que de payer, classer et trier les papiers accumulés pendant les vacances, j’ai surtout relu les cartes postales des potes.

porte-couvercle-IKEA-recycl

J’adore recevoir des cartes postales et capter un instant des vacances des amis. Mais, soyons franc, passé ce moment de partage, on ne sait pas trop quoi en faire, des cartes postales ; pas possible de jeter… Donc on les mets sur le frigo avec des magnets. On les ramasse au premier coup de vent. Au deuxième à la rigueur ; Puis on les mets en tas sur le frigo. Puis on les oublie (je parlais des cartes, pas des potes).

(On objectera que ce problème majeur risque de se régler tout seul en 2015 puisque pour recevoir des cartes postales, il faut en envoyer. Or, l’année 2014 a été lamentable de ce point de vue. Avais épuisé mon quota postal de l’année avec l’envoi des faire-part de Wendoï…).

Bref, j’ai trouvé une idée bien quitch pour garder utilement les cartes postales 2014 tout en essayant (que diable) d’organiser un tant soit peu la vie de cette maison.

Sur la base d’une idée de Claire Mazoyze et Béatrice Carrot dans leur livre que j’adore et qui s’appelle : « Je suis débordé(e) à la maison! ».

(Oui, c’est parfois mon livre de chevet, ça me permet d’imaginer la vie que j’aurai quand (si) je serai (étais, nan mais on peut faire de l’humour et respecter la concordance des temps, non ?) organisée.

Bref, dans ce bouquin très malin, on préconise d’avoir un trieur pour gérer le courrier. Avec comme onglet :

  • A traiter
  • A classer
  • A payer.
  • A noter
  • A répondre
  • En cours

J’avais essayé.

Il se trouve que dans cette maison, on est même trop flemmard pour ouvrir un trieur à la bonne page. Du coup, on avait un tas à coté du trieur qui aurait pu s’appeler :  « à ranger dans le trieur » et qui ressemblait furieusement au tas qu’on avait AVANT d’avoir le trieur.

Bon, j’ai finalement résolu (une partie) du problème en recyclant un range-couvercle de-chez-les-suédois®. (oui, le range-couvercle était au chômage technique pour la même raison que le trieur : manipulation trop complexe. Les couvercles, on les préfère en vrac dans le tiroir.). Moche (mais planqué dans la niche du compteur électrique) et efficace (peu de manip).

et depuis aujourd’hui, à défaut d’être beau, il sera personnalisé avec un petit goût de présentoir à cartes postale qui me rappelle les vacances…

Bon, je vais pas vous faire l’affront d’un tutoriel, en gros, vous découpez la carte à la bonne taille et vous scotchez. Une étiquette avec une jolie police (ou pas) et voilà.

J’ai un peu adapté les rubriques :

-Courrier départ (oui, je suis capable de chopper les pénalités de retard alors que le courrier avec le chèque dedans est sur le bureau depuis 15 jours…)

– Important (papiers qui vont resservir « bientôt »)

– A payer

– A traiter (qui requiert une action – j’aurai pu mettre aussi « procastination ». Mais bon, j’essaye de positiver).

– Courrier Arrivée (cf. tas « à ranger dans le trieur »).

– A classer.

L’ordre des rubriques est importante. Parce que tous les emplacements n’ont pas la même taille. Et vue notre passion pour les tâches administratives, vous comprendrez que les papiers auront probablement tendance à stagner dans la case « A classer », c’est donc la plus grande…

Hum, j’aime bien le rendu. Mais je crains que ce soit sans aucune efficacité sur la source-même du problème, le flux permanent de papiers…

D’ailleurs, je vais pas l’appeler DIY, cette rubrique.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit commentaire et je suis au paradis!