Du bol et de la soupe… (du bonheur d’avoir deux enfants)

Ce qui est bien quand on a deux enfants, c’est qu’on a des soucis variés, voire complémentaires, qui, au choix, se cumulent ou font relativiser. Je vous parle bien entendu de problèmes de gens qui n’ont pas de problème.

Voyez-vous en ce moment nous avons des problèmes de contenu et de contenant. De petit déjeuner et de souper. Des problèmes de soupe et de chocolat. De « va te coucher sans manger » et de « tu n’iras pas à l’école le ventre vide » (cette dernière phrase étant risquée, hein, à 7h50…).

Wendoï ne veut pas boire sa soupe.

Chupenn ne veut plus de biberon.

Alors, oui, le cas n°1 est classique. Oui, le cas n°2, à presque 5 ans est assez légitime… Mais voyez-vous ces deux cas-là mettent un sacré coup de poignard à la PRA-TI-CI-TE qui gouverne cette maison. La soupe est le menu de 3 repas sur 5 en semaine (on passerait bien à 5j/5j d’ailleurs, c’est la cocotte-minute qui est trop petite – remarquez comme je vous glisse habilement que cette soupe est faite maison). Bref. Quant au biberon, c’est l’accessoire permettant d’ingurgiter sans renverser une goutte 300mL de Neskik en un temps record. (Je rappelle que le temps d’ingurgitation du petit déjeuner est inversement proportionnel au temps de sommeil. Je répète : au temps de SOM-MEIL.).

Devant son grand bol fumant, Chupenn juste sorti du lit est physiologiquement incapable de laper un volume significatif de Neskik. En revanche il est suffisamment réveillé pour discourir sur sa prodigieuse attitude de grand, puisqu’il a un bol. Je n’oublie pas l’avalanche de questions tournant autour de « et pourquoi, Wendoï elle a un biberon? ».

Dans son bib de soupe fumant. Wendoï ne fait rien. Rien de rien. En revanche elle hurle très fort et très aigu si on est un peu insistant sur le fait de lui faire goûter. Pourtant, son bib de soupe, de dilution en dilution, tient davantage du biberon de lait.

Le jour 1, Chupenn est parti à l’école, sûr de son statut de grand mais avec dans le ventre l’équivalent de 2 cuillères de chocolat au lait. Le soir, Wendoï n’a rien bu mais a eu double ration de yaourt et de fromage et de dessert.

Le jour 2, Wendoï n’a pas cédé et, après avoir fixé son bib pendant une heure, elle est allée au lit sans manger. (c’était dur)(pour nous)(elle, elle s’est endormi immédiatement); Le matin, Chupenn avait humecté ses lèvres dans son bol de grand.

Le jour 3, Chupenn a humecté ses lèvres dans son bol de grand. Et Wendoï a bu sa soupe d’un trait (paye ta fierté parentale, et raconte-ça à tous tes collègues, tu perds rien pour attendre).

Le jour 4 : Gestion de crise à la maternelle, l’adorable ATSEM de Chupenn étant catastrophée de l’état de Chupenn à l’approche de midi : nous avons entamé les négociations pour revenir au bon vieux bib. Heureusement pour nous, le soir, il n’y avait plus de soupe (paix en mon foyer).

Depuis, on a refait de la soupe. Wendoï en a mangé quelques gorgées au prix d’effort parentaux intenses (tant pour supporter les cris que pour contenir l’inondation) (On lâche pas. Elle non plus). Chupenn, lui boit des biberons les matins où il y a école mais c’est un secret (aucun de vous n’est en grande section, j’espère).Chupenn petit dej

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments on “Du bol et de la soupe… (du bonheur d’avoir deux enfants)

  1. MumChérie
    11 novembre 2015 a 21 h 38 min

    Un vrai bras de fer dans cette étape cruciale pour tous !

    • Johanna
      14 novembre 2015 a 9 h 58 min

      Comme tu dis! bises

  2. Audrey
    12 novembre 2015 a 10 h 52 min

    bon , ca fait relativer tout ca alors !
    Moi qui m’inquietait que mon grand de 3 ans et demi buvait encore « comme un bebe » son biberon le matin (en meme temps que son frere de 9 mois – optimisation et calin familial au passage) et ne voulait pas passer au bol de grand ! Alors j’en profite…
    Mes 2 sont des « bouffeurs » et pesent leurs poids. Nous c soupe a la maison 6 jours sur 7 (merci le soup and co – appareil magique qui permet d’appuyer sur un bouton et de ne s’occuper de rien d’autre mis a part eplucher les legumes) ! C un baby cook geant en inox qui permet une ration pour toute la famille (et j’ai memem du rab pour congeler un pot).

    Bon courage !

    Audrey

Un petit commentaire et je suis au paradis!