et bouleverser leur univers …!

C’est entre deux monceaux de cartons que je pose mon ordi avant d’attaquer la dernière ligne droite. Nous y sommes, aujourd’hui, tout ce que l’on fera ici, on le fera pour la dernière fois.

Demain, on déménage.

Dernier petit déj ici, dernier réveil là. Tellement commun, si courant un déménagement… Et pourtant, c’est pour moi, l’aboutissement d’un projet d’un an. J’ai pourtant l’expérience des déménagements, j’ai changé trois fois de région, j’ai emménagé dans un appartement dont je n’avais vu que les plans, le tout dans une légèreté rafraîchissante.. A notre arrivée sur Lyon, on a attendu deux semaines la livraisons de nos meubles, en campant joyeusement sur des paillasses de camping. Mais ce déménagement qui ne nous emmène qu’à une vingtaine de kilomètre de là, m’a paru le loin le plus compliqué. Parce qu’il fallait vendre puis acheter, qu’on voulait tout faire en même temps. Mais surtout parce qu’un déménagement avec des enfants c’est une toute autre dimension.

Pour eux, peu importe que l’on fasse 20 ou 1 000 kilomètres, c’est tout leur univers qui va basculer. Chupenn avait deux mois quand nous sommes arrivés ici, et ce quartier, notre quartier jusqu’à demain, contient tout leur univers. Leurs amis, la nounou qui les a gardé l’un et l’autre successivement, l’école. La boulangerie, le « Casino ». Leurs habitudes, l’endroit où il a appris à faire du vélo. La cabane, d’où il est impossible de les extraire le mercredi midi. Nous garderons nos amis, nous garderons nos boulots et avec 80% de notre quotidien. Quand ils reviendront de chez Papi, ils partiront d’une feuille blanche. 

Chupenn a très bien compris. Lundi soir, il a fait des adieux circonstanciés à ses copains et à la Maîtresse. « là je prends l’avion avec ma sœur pour aller à l’océan, et après je déménage »

Et Wendoï a très bien senti.

Ces derniers jours, la combinaison de leurs deux pressentiments nous a donné du fil à retordre et une belle collection de caprices collector. Wendoï qui hurle des « encore » assortis du nouveau mot  » te plait » juste bon à me tordre les boyaux, avec toute l’insistance de ses deux ans. Chupenn qui est charmant à condition d’être devant la télé en train de manger des Princes, et affreux le reste du temps.

Moi, aussi je dois être affreuse. Les dernières semaines ont été riches en rebondissements bancaires. Par deux fois on a élaboré le plan A, le B et le C. Refait des tonnes de démarches. Fait notre max pour maintenir notre challenge du 11 juillet : vendre à 11h pour acheter à 14h. Je crois qu’on va y arriver, je suis aussi confiante que je l’étais le 15 juin et le 20 juin entre les rebondissements qui ont tout remis en question. (Merci Maman, merci Alexe). Et croisons les doigts pour les délais bancaires…

On laisse ici des personnes très précieuses que l’on aurait aimé emmener, mais l’on se dit qu’on ne part pas si loin. J’ai la certitude qu’on sera bien la-bas. J’ai hâte qu’on y soit.

Bref, au sens propre comme au figuré, ça va cartonner !

cartons-demenagement

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments on “et bouleverser leur univers …!

  1. Alexe D.
    8 juillet 2016 a 7 h 33 min

    Waouuuuh je suis flattée de bon matin !!! Je n’osais pas espérer figurer un jour dans les lignes de votre vie.
    Et oui ca va cartonner !! J’en suis convaincue. La campagne avec des enfants y’a rien de tel ! Je m’y croyais déjà ici en venant de Paris… Mais non ce n’était qu’une étape.

  2. Maman-Tout-Terrain
    8 juillet 2016 a 9 h 06 min

    Pas facile un demenagement avec des enfants… Beaucoup plus de choses a penser, a organiser… non seulement nos doutes, mais aussi les leurs… et surtout les faire rever a ce qu’ils vont trouver, pour ne pas regretter ce qu’ils laissent!… C’est toujours dur de voir se fermer une telle etape de son passe. Mais que de beaux horizons pour votre famille, dans votre nouvelle maison! Je vous souhaite une douce installation!

    • Johanna
      10 juillet 2016 a 13 h 52 min

      Merci! apprendre le changement, ca fait aussi partie de l’éducation… tu en sais quelquechose!

  3. Le Rire des Anges
    10 juillet 2016 a 17 h 57 min

    Bon courage pour le déménagement et pour l’emménagement! Il y aura sans doute une petite phase d’adaptation pour tes loulous mais ça va le faire! 😉

Un petit commentaire et je suis au paradis!