la dernière grenouillère et autres minuscules nouvelles d’octobre

Le froid aidant, on a sorti les grenouillères en velours taille 24 mois de Wendoï, celles qui seront les dernières. C’est fou comme ce vêtement a la propriété de transformer un petit enfant en grand bébé. C’est donc avec attendrissement que je contemple mon presque plus bébé.

Coté Chupenn, le vieux Barbu a du plomb dans l’aile. Chupenn doute. Chupenn demande régulièrement si le Père Noël existe. Ce soir, il lui paraît plus probable que le Père Noël amène les jouets dans une espèce de grande boîte aux lettres, parce que, comment expliquez-vous que personne ne l’ai jamais vu lors de la nuit de Noël? hein? Je profite à fond de ces derniers moments.

 

 

niar, zore, zou, bu, balai.

Non ce n’est pas un, deux, trois, quatre cinq en coréen. C’est noir, rose, rouge, bleu et violet, selon Wendoï. Les couleurs, ça va, on maîtrise, mais pour le reste, c’est l’enfer de la comprendre. On pique des crises. Elle, elle reste très calme, et elle répète inlassablement, jusqu’à ce que ses parents défaillants comprennent. (c’est long).

 

Quant à Chupenn, il ne reste plus grand-chose des expressions enfantines dans sa bouche. Mais maintenant qu’il est à la grande école, ce qu’il en reste sonne bizarrement.

« J’y suis y allé »

« les aldultes »

et « je sera »…

 

 

Les défis du moment :

Wendoï, s’est subitement mise à la trottinette. Un soir, elle a demandé à sortir, elle a mis sa veste, et est allée chercher sa trottinette. Depuis, elle s’entraîne sans relâche. Y compris à l’intérieur de la maison… Au fait, on ne dit pas « trottinette », on dit « ma bu ». (La trottinette, elle est bleue).

Quant à Chupenn, il s’est mis dans la tête de finir un coloriage de 200 pages. Lui qui n’avait ja-mais fait coloriage, il y passe plusieurs heures le week-end et le mercredi. Et il s’applique, il ne dépasse pas. Et on est prié d’acclamer toutes ses réalisations. 200 pages. On en a pour un moment.

 

chahut-wendoi-chupenn

 

Je vous laisse avec le mot du mois :

De Wendoï :

yado!

Après traduction, ça veut dire, j’adore. Encore plus efficace qu’un smiley pour transmettre la bonne humeur, je trouve.

 

De Chupenn, à qui on annonce que la sortie de classe aura lieu en mars.

Trop génial! En plus personne n’est jamais allé sur mars!

 

Bon mois d’octobre à tous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 comments on “la dernière grenouillère et autres minuscules nouvelles d’octobre

  1. Roxcia
    14 octobre 2016 a 10 h 08 min

    Moi j’avais deviné ce que voulait dire le
    mot : « yado ».
    Chupenn est trop fort
    Bisous de nous

  2. Audrey
    14 octobre 2016 a 10 h 20 min

    Sympat les petites news. De mon côté dernier jour chez Direct Insight aujourd’hui même ! Ensuite j’enchaîne avec un Vipassana en UK avant de commencer officiellement ma nouvelle vie de kinésiologue.
    Jonathan s’essaie avec quelques mots « avion, encore, etc.. » mais surtout avec du charabia (style belebelebele) sur un air de chason s’il vous plait ! Assez drôle. Par hasard, etes vous dans les parages le week end du 11 Novembre ?

  3. mademoiselle.kah
    16 octobre 2016 a 17 h 25 min

    Ils sont « Yado-rables »!! Merci pour ce moment… MK

    • Johanna Lara
      19 octobre 2016 a 7 h 38 min

      merci! yado-rables, joli mot!

Un petit commentaire et je suis au paradis!