la pneumopathie

Depuis quelques jours, Wendoï a une méchante toux. Du genre, une toux qu’on avait jamais expérimenté. Et une radio plus tard, c’est confirmé,Wendoï a une pneumopathie.

Après avoir passé deux hivers à l’abri des maladies saisonnières, cette année, on ramasse, on ramasse..

 

Avec un soupçon de culpabilité…

punaise, on aurait peut-être dû l’emmener avant chez le médecin…

Cette éternelle frontière de la parentalité entre en faire trop et pas assez.

 

une bonne dose d’inquiétude

La nuit, quand les quintes de toux ne s’arrêtent plus, on se sent si impuissant qu’on donnerait tout pour tousser à sa place. D’ailleurs, on boirait un coup, on sucerait une cuillère de miel… Toutes ces toutes petites choses dont on sent qu’elles lui feraient du bien mais qu’elle refuse : au milieu de la nuit, elle, elle veut juste dormir (nous aussi). Elle refuse avec toute la force de ses 2 ans de demi tout ce qui n’est pas dormir. Elle est dans une colère noire.

Et puis quand elle pleure de douleur à chaque toux, nous on a mal au ventre.

Tous nos trucs amassés en 7 hivers de parentalité sont rassemblés sur la table de nuit, et on les agite comme des gris-gris pendant la crise. Mais ni l’huile essentielle, ni l’oignon, ni l’humidificateur ne semblent avoir vraiment d’efficacité face à l’intensité d’une toux qu’on n’a jamais connu. Même le Dieu-Doliprane fait figure de figurant.

 

un sacré morceau de fatigue.

On redécouvre les nuits hachées type nouveaux-nés. On a repris nos réflexes de cette époque. Je vais me coucher comme les poules, avant les enfants, et je fais la meilleure partie de ma nuit à l’heure ou d’habitude je traîne sur internet.

Je dors à coté d’elle. Pour la rassurer (et pour me rassurer). J’ai l’impression que redresser ses coussins dès la première toux évite que ça ne dégénère. On se donne la main. Il n’y a plus de barreau au lit, mais je me souviens de cette sensation des toutes premières semaines. Une boule Quiès dans l’oreille pour atténuer un peu le bruit, dormir un peu mieux. Mais une seule boule Quies pour entendre quand même.

et malgré tout la certitude d’être exactement à ma place.

Genre, tradition millénaire des mères qui veillent leur enfant malade.

Enfin, moi j’ai de l’amoxixiline dans mon frigo et toute une armée de médecins accessibles en 3 clics depuis mon smartphone. Alors ça durera 3 ou 10 jours mais ça finira bien.

Parmi mes rêves angoissés de ces dernières nuits de demi-sommeil, revient en boucle l’idée que si Wendoï n’était pas née dans le confort de 2014 mais dans le chaos de 1914, si on était en 1917 après 3 hivers de guerre, c’est presque sûr que ça finirait très très mal.

pneumopathie

 

Pour nous l’étape d’après, ce sera plutôt :

le recadrage,

Parce que comme dit Chupenn :

Wendoï, comme elle est malade, elle croit que c’est elle la chef.

Chocapic-poisson pané. Qui dit mieux?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

9 comments on “la pneumopathie

  1. Audrey
    16 janvier 2017 a 9 h 47 min

    Oulala courage copine ! Une chose est sûre en effet ça va passer en effet…

    • Johanna
      16 janvier 2017 a 10 h 23 min

      Merci ! L’amélioration est sensible en journée mais pas encore la nuit. Ca viendra. Bises

  2. Claire
    16 janvier 2017 a 9 h 52 min

    je compatis.
    Chez nous en ce moment, c’est gastro ! Youpi 🙁

    • Johanna
      16 janvier 2017 a 10 h 24 min

      C’est pas mal aussi la gastro… Dans legenre maladie qui épuise toute la famille… Courage !

  3. mamanlouna
    16 janvier 2017 a 13 h 51 min

    Oh c’est dur, ces nuits à veiller nos petits malades…. Bon courage, et bon rétablissement à ta petite puce !

    • Johanna
      16 janvier 2017 a 15 h 32 min

      Merci… J’avoue que cette nuit le coup du 2h du mat c’était raide…

  4. Le Rire des Anges
    16 janvier 2017 a 20 h 46 min

    Ohhh je suis vraiment triste pour elle!! Fripouille nous en a fait voir pas mal ces derniers temps niveau santé et bon d’ange ce que c’est difficile à supporter!
    Plein de courage pour les nuits et je prie le dieu doliprane pour qu’il veuille bien faire quelque chose pour elle Bordel de merde!!

    • Johanna
      17 janvier 2017 a 13 h 38 min

      Merci pour tes prières ! Ca à dû marcher, nette amélioration cette nuit ! On n’a même pas extradé son frère au milieu de la nuit : on tient le bon bout !

Un petit commentaire et je suis au paradis!