Le bonheur, comme une passoire…

Je voudrais que toute la vie vous soyez comme cette après-midi dans le « gigouzzi » rempli à ras bord de vos rires d’enfants

Avec une simple passoire pour des tranches de rigolades. Histoire de se souvenir qu’on a pas besoin de sophistiqué pour s’éclater.

passoire tete

Pour rigoler sans s’arrêter.

Une passoire c’est, un chapeau, un casque, un drapeau, un trésor, un masque… J’aimerais que vous gardiez votre imagination merveilleuse.

Vos embrassades. Mi-bourrins, mi-câlins. Mi-tendre Mi-chahut.

Comme cette après-midi, où, avec vos cheveux plaqués, vous vous ressembliez comme deux gouttes d’eau, j’aimerais que vos chemins se ressemblent. Que, comme pendant cette barre de rire, vous ne vous quittiez pas des yeux. J’aimerais que tu sois toujours ce grand frère attentif, que tu sois toujours cette petite sœur pleine d’admiration. Et réciproquement.

gros plan

Parfois, de trop rire la bouche trop ouverte, on boit la tasse.

Je sais que je ne pourrais pas toujours vous empêcher de boire la tasse. Mais je sais que le rire, la tendresse et l’imaginaire sont les secrets accessibles du bonheur. Puissiez-vous les garder, pour filtrer la vie comme avec cette passoire et n’en garder que le meilleur.

wendoi tourne

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 comments on “Le bonheur, comme une passoire…

  1. Le Rire des Anges
    8 août 2016 a 12 h 41 min

    J’adore ce billet et cette passoire pour filtrer les mauvaises choses de la vie!

    • Johanna
      8 août 2016 a 16 h 23 min

      Merci ! T’es adorable !

  2. Si Tu Veux
    8 août 2016 a 18 h 06 min

    Magnifiques photos qui nous font du bien!
    Quant à la passoire je valide à fond… chez moi, dans ce genre là, on avait bien aimé la tapette à mouches! (qui n’a jamais servi pour les mouches…)
    https://situveuxjouer.com/2014/08/19/un-nouveau-jeu-educatif-geeeeniallissime/

    • Johanna
      11 août 2016 a 5 h 45 min

      Super les tapettes à mouche ! Merci pour l’idée !

  3. Maman-Tout-Terrain
    9 août 2016 a 3 h 19 min

    Quelle jolie metaphore, et que de complicite entre tes enfants! J’ai trouve les photos de ce billet magnifiques!

Un petit commentaire et je suis au paradis!