Le cadeau d’anniversaire de Max

Samedi matin s’est produite une scène qui marquera ma carrière de maman. Rien de grave, ni de grandiloquent. Un moment qui pourrait être anodin mais qui m’a plongé dans le doute, un dilemme dont je suis ressortie moins fière de moi que de cet enfant de bientôt 5 ans bourré de qualités autant que de défauts et que Mamée résume tout entier en disant « Chupenn, il a très bon coeur ».

Samedi, Chupenn voulait offrir Francesco à Max.

L’idée lui était venue la veille, au coucher. « Demain matin, après le petit déjeuner, on s’occupera du cadeau d’anniversaire de Max. » Il avait bondi hors de son lit et attrapé cette grosse voiture blanche et verte. « Francesco! je vais offrir, mon Francesco à Max ». J’ai tempéré son enthousiasme, « tu sais Chupenn, j’ai aussi prévu des cadeaux, tu choisiras et on fera ensemble le papier cadeau, bla bla bla bla bla bla…. »

Mais le lendemain, il n’en démordait pas. Chupenn était certain que le meilleur cadeau, c’était Francesco.

Franscesco, n’est pas n’importe quelle voiture. Déjà, c’est une grosse voiture, et ca, ça fait de vous une élément important du parc auto d’un enfant de 4,5 ans..  Mais surtout, Francesco est le meilleur ami de mac Q*een, LA VOITURE, la première depuis toujours, l’indépassable. Francesco est donc, la deuxième voiture préférée de Chupenn.

Depuis de son arrivée fracassante en notre doux foyer, il y a maintenant près de 2 ans, Francesco en a fait des tours d’appartement… J’ai personnellement tenté plusieurs revêtement de pneus, de l’élastique à la mousse autocollante afin d’amortir le crissement de ses roues sur mon parquet, et même si, soyons justes, elle perd souvent ses courses face à l’inévitable Mac Q*enn, nous ne comptons plus les soirs où nous l’avons cherché fébrilement, pour [faire taire]  apaiser Chupenn qui la réclamait comme un doudou.

Et là, Chupenn voulait absolument l’emballer, et l’offrir à Max.

« Mais tu ne pourras plus la reprendre, après ». Il s’en fichait.

« Mais qui fera la course avec Mac Q*een? ». C’était pas grave.

« Mais tu veux pas juste lui prêter? Pour quelques jours? » Nan.

Chupenn avait vraisemblablement mesuré les conséquences de son geste et persistait. Parce que Max serait trop content. J’étais agenouillée devant lui, les bras ballants, et le fait que la scène se déroule dans la plus petit pièce de l’appart, aka un dressing de 2M2 vous donne une bonne idée de l’oppression ressentie à ce moment-là.

Je voyais l’état assez pitoyable de ce jouet vs les yeux brillants de Chupenn. Ma certitude que Francesco, ne plairait pas à Max, parce qu’il était vieux, que les autocollants se barrent un peu. Parce que je sais que Max ne joue pas aux voitures a fortiori aux voitures un peu « bébé ». Contre sa certitude de faire plaisir à Max.

Sa générosité désintéressée. Mon sentiment que le sacrifice était trop grand.

J’ai dit non. J’ai dit que j’étais très embêtée. Que j’étais très fière surtout, parce qu’il faut savoir donner. Par exemple a Noël, c’est bien de donner des jouets dont on ne se sert plus, à des petits qui ont moins de chance – je veux dire, pour aider le Père Noël, hein?. Alors si tu veux, on cherchera des jouets dans ta chambre, pour les donner, mais là, on va offrir le freesbee et la trousse de feutre à Max.

Je ne sais pas si j’ai bien fait. Je lui ai certainement évité la désillusion de la réaction négative de Max, mais je lui ai certainement donné aussi la première leçon d’égoïsme; Il a emballé les feutres tout seul dans un paquet cadeau aussi moche que son coeur est beau. Il a posé devant le mur blanc avec son cadeau.

Il est reparti jouer. J’ai allumé la radio. Ça parlait des migrants. J’ai juste eu envie de pleurer.

offir un cadeau au copain d ecole

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments on “Le cadeau d’anniversaire de Max

  1. polo 83
    29 septembre 2015 a 19 h 54 min

    Très joli post. je m’attendais pas à cette fin. la spontanéité des enfants nous enseignent beaucoup sur le questionnement des « grands »…

    • Johanna Lara
      30 septembre 2015 a 22 h 40 min

      Oui, ils sont extra ces enfants…

  2. MumChérie
    29 septembre 2015 a 21 h 17 min

    Quelle générosité ! Oui, tu peux être fière de lui ! Mais je crois que j’aurais eu la même réaction que toi… Car il aurait pu être triste plus tard de voir sa voiture préférée séparée de sa meilleure amie, ou confronté au manque d’enthousiasme possible de son ami devant un cadeau si cher à ses yeux… Mais c’est une belle leçon pour nous tous !

    • Johanna Lara
      30 septembre 2015 a 22 h 41 min

      Tu me rassures! Cela dit, lui il est passé immédiatement à autre choses, c’est moi qui rumine!

Un petit commentaire et je suis au paradis!