le mi-versaire à moitié complètement raté

Mon mi-versaire était raté

Oui, mon chéri, c’était pourri.

chupenn-triste-miversaire-r

 

Voilà, l’anniversaire raté (ou pourri, selon la terminologie parentale) c’est fait. J’ai toujours eu peur de ne pas être au rendez-vous d’un de ces jours qui sont des événements aux yeux des enfants, et ben, samedi, c’est arrivé!

Cet anniversaire pourri, en fait, n’en était pas vraiment un. C’était un mi-versaire : on fêtait les 5 ans et demi de Chupenn. Mais, justement, aux yeux de Chupenn, le mi-versaire, institué dès ses 6 mois, c’est aussi important que l’anniversaire. Il faut préciser que le bougre est né le 25 décembre.

Sur le papier, ça avait l’air plutôt bien engagé, cette histoire de mi-versaire… j’avais anticipé sur les cadeaux. Nan, parce que il y a un mois et demi, pour l’anniversaire de Wendoï, c’est LA VEILLE, à dix minutes de la fermeture des caisses, que j’ai déposé la montagne de plastique rose devant la caissière. Elle n’était pas très contente, la caissière quand je lui ai précisé que oui, oui, il me faut des papier-cadeaux pour tout, parce qu’elle allait finir en retard. Quand elle a passé ma carte de fidélité dans le lecteur et qu’elle a constaté que l’anniversaire de Wendoï était plus ou moins maintenant (plutôt plus que moins, d’ailleurs), elle a compris qu’on était deux à être en retard. (je ne sais pas si la petite remarque acide qu’elle a lâché l’a consolée, mais c’est tout le mal que je lui souhaite).

Bref, j’avais le cadeau que Chupenn attendait depuis environ le 25 décembre 18h : le costume de Spiderman avec les muscles et la cagoule.(et ouais).(en plus, j’ai trouvé un déguisement qui passe en machine, cette fois). Il y a avait aussi d’autres babioles, dont un coffret de lettre Montesorri, que j’ai eu un peu de remords à emballer -Tiens, mon chéri, regarde comme maman à prévu de te prendre la tête tout l’été avec les lettres-en-attaché, mon amour!– mais, ça lui a beaucoup plu.

J’étais très confiante.

Ce qui aurait dû me mettre la puce à l’oreille, c’est le gâteau. Là, encore, j’ai pourtant joué la sécurité avec un… gâteau au yaourt.

Ben, ça a fait des grumeaux.

Je ne sais pas comment ce gâteau que je fait trois fois par semaine (nan, je déconne) à pu faire des grumeaux, mais avec le temps que j’ai mis à

  1. essayer d’enlever les grumeaux, au fouet
  2. à la cuillère
  3. à constater que ça ne marchait pas
  4. à sortir le robot
  5. à réveiller Wendoï à cause du robot.
  6. à convaincre Wendoï que sa vie n’était pas irrémédiablement foutue du fait d’avoir été réveillée en sursaut par un robot ménager,
  7. à oublier de laver le robot parce que c’est plus sympa à laver quand ça colle,

… j’aurais pu faire un Saint Honoré. Ou une tarte au citron meringuée. (ceci est une private joke, destinée à me flageller moi-même en rappelant aux concernés cet épisode dans lequel j’ai perdu toute crédibilité culinaire en réalisant une tarte citron meringuée en une cuisson. (au lieu de 3). Immangeable mais rapide.).

Donc au moment où Wendoï entre un (lent) processus de résilience par rapport au robot, et que la concentration en grumeaux est jugée (par moi) acceptable, là, c’est le drame. Plus de levure chimique. Alors, oui, j’aurai pu demander à l’un de nos (trop) nombreux voisins, mais voyez-vous, Tom Sawyer et Mac Gyver ont bercé mon enfance et mon adolescence (si vous ne connaissez pas, vous m’énervez, les jeunes), donc moi, quand, j’ai plus de levure chimique, je me dis que je vais en fabriquer. Quelques pages web plus tard, armée de la certitude comme quoi acide + base = dégagement de CO2, je décide ni une ni d’ajouter « quelques » cuillerées de bicarbonate au jus d’un demi citron.

Ça marche très bien. Il était parfaitement gonflé, ce gâteau. le seul problème, c’est le goût. Voila, voila, immangeable…

et moche. Parce qu’avec toutes ses aventures, impossible de faire un décor en pâte de sucre, le gâteau était encore chaud. La commande, c’était un gâteau-chevalier. J‘ai tanqué un playmobil Chevalier dessus et en avant marche (Mac Gyver, je vous dis).

chupenn-content-miversaire-

Je passe sur le fait que Pacs-que-c’est-Lui a déversé un litre d’eau dans le plat du gâteau, de toute façon, ce n’était pas une grande perte, car le véritable drame est encore à venir.

 

Le déguisement de Spiderman (taille 5-8 ans) était beaucoup, beaucoup trop grand.

et ça, c’était LA VRAIE LOOSE.

La vraie loose, avec larmes, humeur insupportable, incompréhension, cris… etc.

Dur, dur de pas être à la hauteur, dur, dur, de devoir attendre encore un peu ce fameux costume de Spiderman.. Il n’y avait pas que le gâteau qui était amer. Et pourtant, on a (plus ou moins) fini par en rire.  Apprendre que ses parents (et Amazon) ne sont pas infaillibles, c’est ça aussi grandir…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

8 comments on “le mi-versaire à moitié complètement raté

  1. Alexe
    28 juin 2016 a 21 h 30 min

    Et les moments les plus pourris on s’en souvient, et plus tard on en sourit…
    Je n’oublierais pas le
    -« Qu’est ce qu’on peut faire pour toi ?!!!….  »
    -« Mais je sais pas puisque je ne sais pas pourquoi je suis comme çaaaaaa… »

    En tout cas ca m’a donné l’occasion de voir Spiderman pleurer et ça, c’est pas donné à tout le monde !!
    Malgré le côté raté… Merci 😉

    • Johanna
      29 juin 2016 a 10 h 30 min

      Oui ! Dur dur d’être un super heros 24/24… Merci d’être venus, on remettra ca, hein…

  2. Maman-Tout-Terrain
    29 juin 2016 a 11 h 27 min

    Oh, ca c’est pas de chance, tout s’est ligué contre vous! Mais malgre ces contre-temps, j’aime lire ta douceur et ton empathie pour les emotions et epreuves variees que traversent tes enfants… Des qu’il aura recu un costume a sa taille, je penche a croire que Chupenn gardera tout de meme un joli souvenir de cette fete (un peu) ratee dont il a ete le heros!

    • Johanna
      29 juin 2016 a 13 h 00 min

      Merci, pour ce joli compliment… Et oui, je crois qu’il sera encore plis content… Après !

  3. sisco
    29 juin 2016 a 12 h 38 min

    oh mince! Ben disons qu’il y a des jours ou c’est la loose quoi….

    Et je suis sûre que plus tard, vous en rigolerai bien fort tous ensembles !

    • Johanna
      29 juin 2016 a 13 h 01 min

      Merci, pour ce joli compliment… Et oui, je crois qu’il sera encore plis content… Après !

    • Johanna
      29 juin 2016 a 13 h 02 min

      La super looooose ! Bel exercice pour se souvenir qu’il y a des choses tellement plus graves…

Un petit commentaire et je suis au paradis!