Les enfants en septembre

Si l’été les a bien fait pousser, la rentrée a aussi apporté son lot de nouveautés…

Wendoï perçoit enfin l’intérêt du grand truc rond de 3,60 m dans le jardin. Elle ose maintenant faire du trampoline, enfin du « line », pourquoi prononcer 3 syllabes quand les parents comprennent avec une ?
Chupenn a commencé la piscine avec l’école. Ça tombe à pic, parce qu’à la faveur d’une après-midi chez Max-qui-sait-nager, Chupenn était en mode « compèt de petits mecs » et a reappris à nager. Technique qu’on était pas parvenu à réactiver cet été. Comme quoi tout est dans la tête (et dans l’amour propre, aussi).
S’il y a un truc qui m’étonne chez Chupenn, c’est qu’il n’est pas junk food. Un modèle de modération alimentaire. Il préfère le pain aux gateaux, finit pas les crèmes au chocolat, ne mange pas de bonbons. Il boit que de l’eau. Préfère les tartines sans beurre. Le truc qui le fait craquer c’est de mordre dans un demi citron. Il est pas difficile, il mange plus ou moins de tout, mais vraisemblablement, il n’en tire pas un plaisir démesuré.


Wendoï ne se sépare plus de ses bijoux. Comme on lui a interdit de dormir avec son collier, elle le pose sur sa table de nuit. L’enfiler est la première chose qu’elle fait en se réveillant. Comme dit son père, « elle peut pas tenir ça de toi ?????!!!! 
Le meilleur copain de Chupenn est Mateoache. On suppose que c’est le deuxième Mateo de la classe et que son nom de famille commence par H. Mais Chupenn nous soutient que son prénom est bien Mateoache. Soit. Je ne manque donc pas de prendre chaque soir des nouvelles de Mateoache.(il va bien).

Chupenn a eu une barre de chocolat à la noisette (à laquelle il est allergique) dans son goûter. Goûter fait par sa mère, chocolat acheté par son père. C’est Chupenn qui s’en est rendu compte, ce qui fait de cette péripétie, une bonne nouvelle.

Wendoï parle verlan. Enfin par pour tout mais elle dit « Zore » pour « Rose ».
Wendoï est fascinée par les tout- petits objets. Genre, les accessoires des personnages playmobil. Je vous dis pas l’angoisse quand on cherche le « bébé lion » microscopique ou la raquette de ping pong plus petit qu’une pièce de 2 euros.
Avec Chupenn, notre running blague du moment, c’est de faire comme si on avait une ferme. Le soir on rentre les poules et les canards, à cause du renard, et on s’occupe des chevaux (on a aussi un poulain). Ça met Wendoï dans une rage, cette fabulation :  « nooon est PAS coin-coin là ! « 

Rendez-vous sur Hellocoton !

One comment

  1. Maman-Tout-Terrain
    16 septembre 2016 a 11 h 18 min

    C’est incroyable comme tes enfants ont change pendant ces deux mois d’ete!
    … en tout cas ils ont bien l’air de toujours mordre la vie a pleines dents 🙂

Un petit commentaire et je suis au paradis!