les perles de juillet

L’autre jour, je me suis retrouvé avec ma passoire à la main, dans ma cuisine, et là, black out, pas moyen de me souvenir de l’endroit où cet ustensile se range. Je perds la mémoire. Je crois que c’est à cause des nuits hachées, enfin j’espère.

 

Mon défi quotidien est d’administrer une fois au moins mais une fois seulement ses vitamines à Perluette. En revanche, je peux vous réciter les différentes pesées de Perluette dans l’ordre ou le désordre, comme vous voulez. #lespriorités

 

Bref, je ne pense pas que j’oublierai le feu d’artifice du 14 juillet dernier, aka, la naissance de Perluette,les premiers moments de nos 3, les câlins avec mon nourrisson, mais je voulais ici lister les autres petites perles de juillet, histoire de donner un peu d’épaisseur à ce mois de juillet.

# Chupenn, quand sa grand-mère lui a demandé se qu’il s’était passé, il a répondu  :

j’ai eu une soeur et j’ai perdu une dent. (la 2ème soeur et la 3ème dent).

L’art de la synthèse.

 

# Wendoï a désormais un chat imaginaire qui la suit partout. Et ce chat s’appelle « Pigaro ». (je me jugez pas).

# on a fait un puzzle de 500 pièces. Moi, dans l’absolu de déteste les puzzles. TataFlo a dû se restreindre pour pas le finir en trois coups de cuillère à pot. Chupenn prétend aussi détester les puzzle mais il est bien meilleur que moi. Et Wendoï était très embêtée que ce soit à partir de 6 ans, parce qu’elle en a 3. J’aime pas les puzzle, mais c’est une super activité collective de laisser un grand puzzle à dispo de tout le monde.

# qu’on a reçu des photos What’sApp de nos enfants juchés sur un dromadaire et caressant des loups. Et ceux-là, ils s’appelaient pas « Pigaro » et ils étaient bien réels. #lesvacanceschezPapi.

 

#on a aussi eu des photos des enfants en décapotable au bord de l’océan. Nan, je suis pas jalouse,j’aime bien la canicule à Lyon.

 

# On a transformé la « chambre du basketeur » en chambre de Perluette. Il était pas à notre goût ce grand tag de Tony Parker, mais il faisait partie un peu de la légende de la maison. « On », est un « pluriel singulier » : moi, en vrai, pendant la première couche, j’étais alitée, pendant la deuxième, j’étais à la maternité.

(hé ! je vous entends dire « ah ouais quand même » !)

 

#Les travaux dans le salon, c’est parti. Oui, on est des boulets qui tergiversent pendant un an et qui s’y mettent avec un nourrisson de 6 jours. Le faux-plafond est posé, l’électricité est refaite. Le peintre fait office de chef d’orchestre (on dit maître d’oeuvre, c’est plus classe). Force est de constater qu’il est super fort pour mettre la pression à ses potes électricien et plaquiste (qui ont bossé samedi et dimanche jusqu’à 21h30, pour tout finir avant leurs vacances). Mais lui, on l’a pas encore vu, et ça fait une semaine et demi qu’il ne s’est plus rien passé. (mais je me suis promis de pas m’énerver sur ce sujet). (en plus, je suis injuste, il est venu chercher son chèque d’arrhes).

 

# on s’est un peu lâché sur le temps passé devant les écrans, ce qui a contribué à faire de ce mois de juillet un mois inoubliable pour les enfants. On a regardé 1227 fois l’épisode de Cendri-Minie

« Je trouve que vous êtes un danseur extraooordinaire »

#teamLaMaisondeMickey

et Chupenn doit désormais me demander l’autorisation avant de me parler de Zelda.

« – Maman, je peux te parler de Zelda ? (steuplé steuplé steuplé ???)

– Huuuum, mais 5 minutes, alors… »

 

# Je crains que Wendoï ne développe une phobie de l’accouchement. Rapport au fait que le docteur voulait pas que j’ai du vernis sur les pieds au moment où le bébé vient au monde. Elle était vraiment très peinée pour moi. ‘faut carrément pas être pudique, pour accoucher, t’imagine, pas de vernis sur les pieds… Depuis, on s’est fait une pédicure mère-fille rouge corail du plus bel effet.

 

#on a reçu pas mal de monde venu faire la connaissance de Perluette. La famille, des amis, des voisins. Souvent j’avais le cheveux approximatif, le frigo appelait sa mère (il fait ça quand il est vide) et les enfants étaient aussi aimables que les portes des prisons dans Zelda. Mais quand nounou a annoncé sa visite, Wendoï était en stress.

« Il faut qu’on nettoie toute la maison! »

Voilà, si vous êtes venu en juillet, vous savez désormais que vous n’étiez PAS un hôte de marque. Aux yeux de Wendoï, du moins.

 

#Quand Pacs-que-c’est-Lui a emmené les enfants chez Papi, mes parents sont restés avec moi et Perluette. Chupenn en partant leur a demandé de prendre bien soin de moi. Voilà. Toute façon, déjà avant, je pleurais.

 

 

Ca m’agace parce que je suis sûre d’en oublier plein des perles de juillet…

 

(bon, concernant ma mémoire, on va se satisfaire des petites choses. Par exemple j’ai pensé à sortir les poubelles, ce matin.)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

20 comments on “les perles de juillet

  1. Picou
    4 août 2017 a 12 h 35 min

    Et dans tout ça, pourquoi diable on t’a interdit de te vernir les pieds pour accoucher? (non pas que je considère ça comme une priorité de vie, hein!!)

    • Johanna
      4 août 2017 a 12 h 39 min

      Je sens que tu t’entendrais bien avec Wendoï ! En fait, à ce moment-là, c’était un siège avec du coup un risque important de césarienne d’urgence, le vernis sur les ongles empêche de vérifier la saturation. (en vrai, j’ai appris la veille de sa naissance qu’elle s’était retournée!)

  2. Claire
    4 août 2017 a 14 h 48 min

    C’est vrai que le tag de Tony Parker est quand même pas mal du tout.
    Pour ta mémoire, je compatis car même si certain neurones se sont reconnecter, certains ont visiblement disparu ou alors ils se sont transformé. Je sais pas, on va dire transformer hein 😉

    • Johanna
      7 août 2017 a 16 h 40 min

      Je croise les doigts pour l’hypothèse de la transformation ! Pour le tag, je reconnais le travail d’artiste mais pas top pour une chambre de bébé!

  3. Quatre enfants
    4 août 2017 a 15 h 48 min

    J’adore !!!

  4. Mam'Weena
    4 août 2017 a 23 h 43 min

    J’adore ces petites perles d’enfants, c’est trop mignon
    Et je comprends que la chambre Tony Parker ai été une légende domiciliaire, ils n’y étaient pas aller mollo

    • Johanna
      7 août 2017 a 16 h 42 min

      Ah Oui, c’est quelque chose, ce tag! J’adore ton expression de « légende domicilliaire », Merci!

  5. zenopia
    6 août 2017 a 7 h 43 min

    Oh purée le tag ! trop beau !!!!

    • Johanna
      7 août 2017 a 16 h 43 min

      Ça envoie, hein! Moyen pour une chambre de bébé mais si elle se met au basket plus tard, elle va nous en vouloir!

  6. mamansurlefil
    6 août 2017 a 21 h 59 min

    C’est drôle tout ça ! Et Le Tag de Tony Parker est quand même dément ! Allez, les neurones perdus pendant la grossesse, l’accouchement et les nuits pourries vont se régénérer petit à petit !

    Virginie

    • Johanna
      7 août 2017 a 16 h 45 min

      Merci! J’espère en effet que mes neurones ne suivront pas le destin tragique du tag qui gît désormais sous 3 couches de peinture blanche!

  7. Le Rire des Anges
    7 août 2017 a 14 h 35 min

    Ha ha!! Bah quoi Perluette voudra peut être faire du basket!
    Félicitations pour la poubelle! Petite Marmotte a 3 mois et on a quitté la maison avec une poubelle complètement pleine à l’intérieur! :/

    • Johanna
      7 août 2017 a 16 h 49 min

      Wahou! Sympa le retour de vacances… j’espère que les voisins ont pu vous arranger le coup. Pour la rentrée, on pourrait se faire un achat groupé de neurones, spécial jeune maman 2017! Qu’en penses tu?

  8. Maman BCBG
    8 août 2017 a 16 h 18 min

    Ah…oui… quand même… ce tag !!!!!! O_o’ bref, les goûts et les couleurs hein…. !!!

    • Johanna
      8 août 2017 a 19 h 22 min

      Ah bah, pour ce qui est du BCBG, on repassera!

  9. Maman BCBG
    9 août 2017 a 9 h 14 min

    Hahhaha exactement 😉 On dirait plutôt du Valérie Damidot !!!! 😀

  10. lesdelicesdeframboise
    14 août 2017 a 11 h 20 min

    J’aime tellement ce genre d’article 🙂
    Je me suis aussi dit « ah oui quand même » pour le tag 😀
    bises

    • Johanna
      14 août 2017 a 14 h 31 min

      Je l’savais pour le « ah quand même « ! Moi aussi, ça me faisait cet effet là ! Mais ça faisait un peu partie du « charme  » de la maison (ou du moins de sa légende!)

Un petit commentaire et je suis au paradis!