Ma fille de 4 ans a une vie sociale plus riche que la mienne – les pistes pour réagir

Pas une semaine sans invitation à un anniversaire pour Wendoï, qui collectionne les bristols comme Beyoncé les Louboutins.
Le point culminant de ce mois de mai, était sans conteste son propre anniversaire. Fêté 4 fois (elle tient les comptes).
La conclusion est claire : ma fille de 4 ans a une vie sociale plus riche que la mienne.
Ca méritait une réaction.

 

La saison des garden-parties de la petite section est ouverte

Ça a commencé par l’anniversaire de Chloé.

L’anniversaire de Chloé c’était la première invitation de sa vie. Elle y a pensé H24 pendant deux semaines. Il faut croire que moi aussi parce que j’ai rêvé que, comme cadeau, j’avais acheté une plaque de porte écrit « Zoé » à la place de «Chloé». L’angoisse internationale.

Après il y a eu l’invitation de Léon. Léon, je vous en avais déjà parlé. Mais si, Léon, c’est le fils de madame Connasse.

 

Moi et madame Connasse, c’est mal parti. Et quand ça part mal avec quelqu’un, c’est pour la vie. Loi de Murphy et compagnie.

 

J’ai retrouvé l’invitation LA VEILLE de l’anniversaire.

 

J’aurai bien zappé le truc. Sauf que pour ça, il fallait pas se faire choper par Wendoï avec le bristol bleu à la main.

 

Wendoï m’assurait depuis 10 jours qu’elle était invitée à l’anniversaire de Léon, et a de la suite dans les idées. Je me suis donc fendue d’un SMS sympa et rigolo et sympa. Hem.

 

L’anniversaire de Léon, c’était LA garden-party de l’année. Je pense que l’ensemble des exemplaires 2014 de la commune était invité. Il parait que Macron a contacté Mme Connasse (mais puis-je encore l’appeler Madame Connasse ?) pour l’organisation de celle du 14 juillet.

 

Après, il y a eu les adieux de P. qui a quitté la petite section avec plus d’émotion que mes collègues qui quittent l’entreprise après 30 ans de bons et loyaux services.

 

Et l’invitation de L.

 

Et l’invitation de Charlie.

 

L’apothéose. Nan, parce que Charlie, elle est chez les Bleus. Et les Bleus, c’est des MOYENS. Wendoï est dans une classe à double niveau : petite et moyenne section

.

Conformément à la capacité innée des gamins à tout hiérarchiser, dans cette classe, les Bleus et les Jaunes sont au sommet de l’échelle sociale (genre, eux, ils disent LA DATE, le matin!). Et les Oranges et les Verts tiennent le coup en pensant que l’année prochaine, ils seront des MOYENS.

 

Etre invité par un Bleu, quand on est un Orange, c’est la consécration.

 

 

C’est dans ce contexte socialement dense que l’anniversaire de Wendoï s’est profilé ;

Je vous passe les deux premières célébrations, en famille et chez nounou, pour le peu d’intérêt social qu’elles revêtent.

Après, il y a eu l’anniversaire en classe.

 

Wendoï était la seule enfant à fêter son anniversaire en mai. Situation fortement improbable, vue la pression qu’on m’a collé pour m’inscrire à la maternité le plus tôt possible.

 

« Un enfant en mai, mais vous n’y pensez pas, tout le monde accouche en mai, on est débordé. On peut rien vous promettre »

 

Wendoï, elle préférait ne pas partager l’affiche avec un autre gamin, donc ça tombait bien.

 

Elle a quand même trouvé un peu limite de n’avoir pas de cadeau. (ils fêtent les anniversaires tous les derniers vendredi du mois depuis septembre, mais, visiblement, elle croyait dur à sa chance d’être la seule à avoir un cadeau)(Cette enfant dépensera tout son argent de poche à la Française de Jeux).

 

Et puis, il y a eu l’anniversaire avec les copains.

 

C’était samedi. J’étais bien décidée à ne pas me mettre la rate au court-bouillon.

 

 

(début de la parenthèse rabat-joie)

 

La surenchère anniversaires à quatre ans, très peu pour moi.

 

A chaque fois, Wendoï a passé une super après-midi dans les familles où les parents se sont mis en 4 pour leur 4 ans.

 

Elle est revenue avec des petits cadeaux.

 

On a été submergés de MMS immortalisant toutes les minutes de l’anniversaire.

 

Il y avait des lâcher de ballons, des barbes à papa et des animations pâtisserie.

 

Le tout fortement Instagrammable.

 

Je trouve ça chouette, si les parents y prennent du plaisir. Moi, j’avais pas envie cette année, alors j’ai préféré me souvenir, qu’à quatre ans, c’est pas le feed Instagram le plus important.

A quatre ans, c’est encore un peu compliqué de jouer à plusieurs alors, je ne suis pas sûre qu’avoir 25 invités soit vraiment apprécié.

 

(Fin de la parenthèse rabat-joie) ;

 

J’ai tenu ferme sur 4-ans-4-invités.

Elle n’a donc pas « rendu » toutes les invitations. Mais on invitera plutôt Léon (oui, même Léon), M, Let même Charlie-la-bleue à jouer un mercredi après-midi. Elle en profitera plus.

 

Donc j’ai largement influencé la sélection des invités. A 4 ans, on est quand même manœuvrable. On a invité les enfants dont les mamans sont sympas. Parce que les mamans étaient invitées aussi. C’était précisé sur l’invitation : 

 

« Frères, soeurs et parents bienvenus »

 

Tous les parents sont venus. En fait, toutes les mamans sont venues (l’accompagnement à un anniversaire étant visiblement une tâche fortement sexuée). Et du coup, tous les frères et soeurs aussi. D’où l’importance de n’avoir que 4 invités au départ, parce qu’à la fin tu te retrouves avec 9 enfants.

 

J’ai pu mettre des prénoms devant quatre contacts de mon téléphone qui commencaient par « Maman de… »

J’ai eu des infos sur la sortie, la cantine et même la largeur des portes de la future école.

J’étais contente, entre la chasse au trésor et l’arbitrage de dispute entre A et C de discuter plus tranquillement que devant le portail de l’école quand l’heure tourne.

C’était une après-midi vraiment sympa, c’est incroyable comme avoir des enfants du même age rapproche.

 

Bref, si vous aussi vous avez beaucoup trop de contacts qui commencent par « maman de » n’hésitez plus, invitez vos (futures) copines à l’anniversaire de vos enfants !

En revanche, prévoyez large en bonbons. Ça bonbèque sec, les mamans.

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 comments on “Ma fille de 4 ans a une vie sociale plus riche que la mienne – les pistes pour réagir

  1. elle a 40 ans
    15 juin 2018 a 8 h 06 min

    Tu m’as bien fait rire mais c’est tellement ça. Les anniv qui ressemblent à des mariages avec thème licorne et un gateau multicolore d’un mètre de haut. C’est la surenchère ! Bravo d’être rentrée dans la résistance. Tu es très courageuse.

    • Johanna
      15 juin 2018 a 21 h 06 min

      Ah ah pour le courage, je crois pas! Je prends parfois du plaisir à faire les choses de façon « instagrammable » mais là, franchement c’est l’usine à anniversaire…

  2. Maman Lempicka
    15 juin 2018 a 10 h 44 min

    Bravo pour ce truculent article, j’en profite pour te dire que j’applique moi aussi la règle: âge/nombre d’invités. Mais les parents et les frères et soeurs restent à la porte. Nanméo.

    • Johanna
      15 juin 2018 a 21 h 09 min

      Ah! Vive la règle age=nb d’enfants. Quoique Chupenn va avoir 8 ans…. Inviter les parents m’aura épargné un pipi-culotte et une allergie de contact. Donc, je t’encourage à tester

  3. Die Franzoesin
    15 juin 2018 a 13 h 33 min

    Inviter les mamans pour élargir son cercle, je vote pour ! J’avais fait pareil pour l’anniversaire de mon aîné mais… trois papa sont venus 🙂 tu me diras c’était pas mal non plus 😉 . En revanche les frères et soeurs j’ai espéré secrètement qu’ils ne viennent pas…

    • Johanna
      15 juin 2018 a 21 h 12 min

      Des papas! Tu crois que c’est une différence culturelle? IciPacs-que-c’est-Lui était un peu dérouté d’avoir toutes ces mamans « inconnues » dans son jardin! Quant aux frères et soeurs, ils ont fait de joyeux compagnons à Chupenn…

  4. Dinette et Paillettes
    15 juin 2018 a 15 h 06 min

    me voilà dans le bain pour le mois de septembre ! J’ai aussi prévu d’appliquer la « règle suprême » âge = nombre d’invités, par contre je n’avais pas songé à inviter les parents (et frères/soeurs)… mais après t’avoir lu, je me dis que pourquoi pas finalement …

    • Johanna
      15 juin 2018 a 21 h 14 min

      Ravie de t’avoir donné l’idée… tu me diras!

  5. Bébé est Arrivé !
    15 juin 2018 a 16 h 07 min

    Génial j’ai adoré 🙂 Je n’en suis pas encore là avec ma Louloutte mais vu la taille de l’appart, je ne crois pas être en mesure d’appliquer ta formule : âge = nombre d’invités… ou alors on commence maintenant et on s’arrête dans un un an LOL

    • Johanna
      15 juin 2018 a 21 h 19 min

      Ou un invité plusieurs après midi! L’anniversaire perpétuel! Ou l’extérieur…

  6. Emilie
    15 juin 2018 a 19 h 02 min

    Oups 6 ans que je passe discrètement et lâchement mon tour.
    L’excuse en carton : il est du 28 août, tout le monde est en vacances.
    Il n’a jamais réclamé plus que ça et honnêtement je n’ai aucune envie d’organiser un anniversaire avec des nains surexcités dans ma maison.
    Nous le fêtons en famille.

    • Johanna
      15 juin 2018 a 21 h 21 min

      S’il ne réclame pas, t’as bien raison ! Ma Perluette est du 14 juillet, je vais pouvoir tester ta technique!

  7. Jeannine
    16 juin 2018 a 8 h 39 min

    Quand je pense que ce pauvre Leon attend toujours qu’on lui rende son invitation .. Qu’est ce qu’elle va lui répondre Mme Connasse quand son fils va lui demander: « Elle fête quand son anniversaire la petite fille qui a un prénom bizarre »?

    • Johanna
      18 juin 2018 a 22 h 04 min

      Haha! Depuis que la photo de Wendoï en train de souffler ses 4 bougies est scotchée sur la porte de la classe, je crois qu’elle est fixée, mme Connasse! (Peut être même que c’est aussi le surnom qu’elle me donne!)

  8. Entrelescailloux
    18 juin 2018 a 8 h 48 min

    J’ai pas encore cédé à la tentation, le grand ne réclame pas trop. Il a été invité deux-trois fois.

    • Johanna
      18 juin 2018 a 22 h 06 min

      En fait, si on fait sans chichi, c’est un après-midi avec des invités et un gâteau! Je crois qu’on se met trop la pression!

  9. Piout
    18 juin 2018 a 9 h 55 min

    A La Réunion ça semble ancré dans les habitudes de fêter les anniversaires dans des parcs et donc que les parents restent pour papoter/surveiller/réapprovisionner/aider aux animations/se sacrifier à finir le gâteau.
    C’est en outre effectivement très sympa de pouvoir se rencontrer dans un cadre « hors école » et échanger des infos hautement essentielles sur les horaires de la garderie l’année suivante ^^
    Par contre du coup on a vite tendance à inviter beaucoup d’enfants, vu que techniquement on ne les gère pas à 100% et qu’il n’y a pas de maison à nettoyer après…
    Je plussoie ces anniversaires conviviaux et encourage à répandre cette habitude !!!

    • Johanna
      18 juin 2018 a 22 h 15 min

      Quand on habitait en ville, je faisais toujours une partie de l’anniversaire dans un parc ( et pourtant, mon fils est de décembre!). Du coup il y avait souvent des gamins qui se rajoutaient et je trouvais ça super! Un jour il y avait une autre famille qui faisait un anniversaire le même jour dans le même jardin, et on avait sympathisé, c’était drôle! Je cross que j’adorerais la Réunion (et pas que pour les anniversaires!)

  10. 3 enfants en 3ans
    19 juin 2018 a 19 h 56 min

    Cet article raconte la vie de ma Ririe (6 ans) à un détail près : pendant que je prenais le thé et mangeais des bonbons avec des commères à l’anniversaire de mon 5 ans du mois de mai (pas eu de souci pour la maternité, pourtant dans sa classe il sont 4 de mai, bizarre ces incohérences entre la mater(nité) et la mater(nelle)
    Bref, pendant que je papotais avec les autres mamans, c’est mon mari qui a géré les 9 enfants….
    A refaire !

    ___
    Sinon les 5 ans de mon Fifi ont étés fétés 5 fois, il a aimé ça

Un petit commentaire et je suis au paradis!