Madame Connasse

Après 7 mois et demi de congé mat, lundi dernier, j’ai repris mes deux bouts d’autoroute, mon badge, mon ordi et un semblant de brushing pour faire ma rentrée à moi.

Mon bureau était occupé par quelqu’un que je connaissais pas, comme lors de mes deux autres retours de congé mat. Professionnellement, ce fut une semaine intense. Je ne voudrais pas renoncer à ma seule ligne éditoriale qui est de ne pas parler boulot, mais c’est dommage, il y avait du potentiel, comme on dit dans les rh. Il y avait du désopilant, de l’absurde, des coups bas, des cris, des pleurs et des fous rires. Des nouvelles histoires de cul de coeur, beaucoup trop de galette des rois, des jeux de mots douteux. Bref, la semaine était chargée.

A la maison aussi, la semaine a été chargée. A tel point que je me demande si cette accumulation de gastro, de panne de voitures, de nuits pourries, de jours enfants malades (oui oui déjà) , de pipettes de doliprane, de pharmacies de garde a une chance d’être crédibles aux yeux de mes lecteurs. Dans le doute, je vais plutôt vous présenter Madame Connasse.

Avant ce jeudi 8h25, madame Conasse ne s’appelait pas encore madame Conasse. Elle était juste la maman de Léon.

Léon, il est dans la classe de Wendoï. Et moi, je suis potentiellement copine avec toutes les mamans de la classe de Wendoï. Rapport au fait que jusque à présent, un petit quart d’heure de conversation entre adultes avant d’attaquer ma journée de babillage avec Perluette m’était aussi nécessaire que mes 0,4 L de thé brûlant.

Madame Connasse ne me répondait certes que du bout des lèvres à mes bonjours tonitruants, mais elle n’était pas encore madame Conasse.

Mais déjà elle avait un bon potentiel, comme on dit dans les RH.

Un jour, j’avais appelé son fils « Léo ». A la façon dont elle m’a répondu vertement que « Léo et Léon c’est pas pareil », et j’ai bien senti qu’en oubliant une lettre au prénom de son gosse, je lui avais fait dégringoler l’échelle sociale de plusieurs CSP. Et que c’était grave.

Mais, on était en octobre, j’étais pour toujours en congé mat, et elle n’était pas encore madame Conasse.

Elle est devenue madame Connasse le jeudi de ma reprise.

Jeudi, nous sommes partis sous la pluie avec les 10 minutes de retard qui me paraissent dans l’absolu une bonne performance, eut égard à la liste de tâches à réaliser pour lever, nourrir, habiller et conduire, dans un état compatible avec la vie en société, l’ensemble des petites personnes composant mon foyer. Mais ces 10 minutes de retard peuvent faire la différence entre la situation A : le portail de l’école est ouvert (all right), et la situation B: le-dit portail est fermé (problème. Je veux dire: problèmes).

J’avais quand même 22 de tension, soit 1 point par caprice fait par Wendoï entre 7h20 et 8h25.

Perluette ne touchait sa poussette que par deux points : l’arrière du crâne et les talons, et le niveau sonore ne laissait pas place au doute: elle était moyennement ravie d’être là (l’art de la litote).

Chupenn n’avait qu’un gant sur deux. Et des chaussures carrément pas adaptées au temps pluvieux. La paire ad hoc , il avait vraisemblablement pataugé dans la crotte avec. Oui, la crotte. Et la mission decrottage de semelle si près de mes tartines matinales, c’est juste au dessus de mes forces.

Après, à 5 mètres du portail, Wendoï est tombée dans une flaque d’eau, cul par-dessus trottinette. Quand une gentille dame a voulu la relever, elle s’est roulée de colère dans la pelouse mouillée. Quand cette enfant trébuche, il faut surtout faire comme si de rien n’était. Ne pas venir à son secours. Ne pas voir. Chuter du haut de son mètre n’est rien par rapport à chuter de son piédestal. Bref, j’ai remis Wendoï hurlante et dégoulinante sur ses pattes, accroché la trottinette à la poussette, et essayé de négocier l’entrée dans le sas de l’école.

Je ne sais pas qui a conçu ce sas, mais soit c’était un ayatollah du portage soit c’était juste un mec qui avait pas percuté qu’une école maternelle c’est une autoroute à poussette. 
Ce sas c’est juste le Paris-Dakar de la poussette : deux systèmes de portes à doubles battant. Qui ne s’ouvrent pas dans le même sens.  Et le petit sas est tellement petit qu’il faut tenir en même temps les deux portes. Voire les quatre portes si la poussette est trop large (à cause d’une trottinette, par exemple). Et encore, je vous ai pas parlé du petit seuil de quelques centimètres. 
Bref, engluée dans mes misérables considérations matérielles,  j’ai pas remarqué que la future madame Connasse me tenait l’une des 4 portes.

– » …de rien »

Je ne l’avais pas remercié.
Crime de lèse-majesté.

Dans ces quelques mots, j’ai entendu tout le dédain de la « maman calme » version zéro de camaraderie. Pas celle qui t’agace de sa perfection, celle qui prétend être agacée de l’imperfection des autres mamans. 

C’est tellement une « Question d’éducation », pour madame Connasse.

C’est pourtant pas dieu-compliqué d’élever des enfants, pour madame Connasse.
Je lui aurai bien craché tout mon stress à la figure. Si je ne l’ai pas fait, croyez bien que c’est pas que je suis super bien élevée, c’est que j’ai manqué d’à-propos.
Alors pour me remettre un peu de cette semaine éprouvante, j’ai décidé que j’allais cordialement la détester. Qu’elle serait mon monsieur carnaval à moi option blondeur Mixa Bébé. Mon bouc émissaire en total look Petit Bateau.
Lui passer sous le nez sans la saluer est mon petit plaisir honteux du matin, ma blague de maman-potache, dans le tunnel trop planifié du 6h-9h. C’est mesquin au possible, mais c’est transgressif juste comme j’en ai besoin.

C’est que ça l’indispose, madame Conasse, si peu de savoir-vivre si près de sa perfection.

Et vous avez-vous votre madame Connasse? Dépêchez- vous, c’est bientôt carnaval!

Ps: alors oui, madame Connasse,  j’aurai pu l’appeler madame cul-cul-la-praline ou  madame cul-serré, ça aurait été plus distingué. Mais voyez-vous, un autre plaisir expiatoire redécouvert grâce à ma reprise du boulot, c’est de  pouvoir dire des gros mots impunément de 8h30 à 18h.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • 0

    Overall Score

  • Vote des lecteurs0 Votes

Vous aimerez peut-être

64 comments on “Madame Connasse

  1. mamansurlefil
    23 janvier 2018 a 9 h 30 min

    Merci pour ce récit désopilant de bon matin… Bon, par contre, je me demande si je n’ai pas déjà été Mme Connasse une fois ou deux… Oups !

    Allez, j’espère que tu vas réussir à trouver un rythme plus zen le matin !
    Bises
    Virginie

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 10 h 24 min

      Ça m’étonnerait! Je t’assure t’es vachement plus sympa que madame Connasse! Promis!

  2. biboumam
    23 janvier 2018 a 9 h 39 min

    Un bon moment de lecture pour attaquer la journée! Merci! Et oui, j’ai ma madame connasse à moi aussi à l’école, sauf que j’ai dû l’exprimer à la table familiale et depuis Bibounette crie à tue-tête dans le hall : « elle a pas de bonnes idées dans sa tete elle! » Gloups…

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 10 h 26 min

      Ah oui! Merci pour ce précieux conseil : ne pas parler de madame Connasse à Wendoï. Effectivement, j’imagine bien la scène à la boulangerie.. .

  3. Maman-Tout-Terrain
    23 janvier 2018 a 9 h 54 min

    Ahahah! Excellent! Je jubile rien qu’a penser a la tete de ta nouvelle copine, quand tu vas lui passer sous le nez, tous les matins et pour l’eternite! Je te donne ma benediction et milles benedictions, au nom de toutes les Mamans stresses et imparfaites et contente de l’etre!
    Bon retour au travail et une belle journee a toi!

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 10 h 28 min

      C’est exactement ça! Imparfaite et contente de l’être! Merci pour la formule! Bonne journée à toi aussi, j’imagine comme tu dois être occupée

  4. zenopia
    23 janvier 2018 a 10 h 02 min

    J’avoue, je suis comme Maman sur le fil : j’ai déjà été Madame Connasse… Oups, pas bien… 😉
    En tout cas, j’ai bien ri !
    Belle journée 🙂

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 10 h 33 min

      Nan, mais en principe, je remercie quad on le tient la porte, hein, je suis civilisée. Je crois que madame Connasse a ramassé pour tout le stress du matin. C’est mieux comme exutoire que mes enfants! Enfin, je crois

  5. Boots And Pepper
    23 janvier 2018 a 10 h 07 min

    Non mais c’est dingue, tu la connais aussi !!!! Vas y viens, on appelle son gosse Léo jusqu’au 27 juin… Bises et cou-ra-geeee!

    • Pommedhappy
      23 janvier 2018 a 20 h 50 min

      J’adore votre réponse : courte concise mais je pense qu’elle devrait s’avérer super efficace ! Léo s’est plus classe que Léon qui ressemble au cri du paon 😉

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 10 h 36 min

      Hahaha! Ce pauvre Léon! Aller chiche! On débriefe le 24 juin!

  6. Estelle
    23 janvier 2018 a 10 h 10 min

    Voilà un billet qui fait sourire dès le matin ! J’espère toutefois que l’organisation va se mettre en place pour que ce soit moins stressant !

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 10 h 52 min

      Oui, j’espère qu’on va prendre le rythme et que j’irai faire un gros poutou à madame Conasse!

  7. Maman ordinaire
    23 janvier 2018 a 10 h 13 min

    Moi j’avais une madame connasse à la crèche… je l’ai revue mercredi à la fête des « anciens » et ben figure toi qu’elle m’a fait de la peine car ça ne va pas fort chez elle en ce moment… bref, fais attention car même les connasses on ne peut plus les détester tranquillement ! Un jour elles tombent le masque et tu te retrouves à lui proposer de prendre son petit un aprem pour qu’il joue avec le tien et qu’elle se repose un peu (dit comme ça j’ai l’impression de m’être faite avoir mais tu aurais du voir sa tête quand les mots sont sortis de ma bouche ! Après 3 ans de détestation cordiale, ça lui a coupé le sifflet).
    Bref merci pour cet article. Hâte de retrouver une madame connasse. « Non mais de rien hein » (par contre tu me fais un peu peur pour la reprise du boulot… je m’aperçois que je ne supporte plus AUCUN stress, je vais me noyer au bout de 24h de reprise je pense…)

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 10 h 56 min

      Tu as bien raison, je suis probablement même la madame Connasse de qu’un! Pour le boulot, t’inquiète pas. Tu fais un gros paquet de tout ton stress, tu le déverse (mentalement, hein, restons civilisées) sur madame Connasse Et le tour est joué!

  8. MamanDe4
    23 janvier 2018 a 10 h 15 min

    Merci pour ce récit qui met de bonne humeur ! j’imagine ton état quand rien ne se passe comme tu veux quand tu pars le matin… Fallait pas la croiser ce matin là, madame Connasse !!

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 11 h 08 min

      oh oui ! Les matins de l’horreur, tant pis pour elle!

  9. Claire
    23 janvier 2018 a 11 h 24 min

    Merci pour ce petit récit très divertissant !
    Et sinon, c’est sécuritaire du coup toutes ce portes d’entrées dans tous les sens ?
    Et puis bon défoulage avec les gros mots 😉

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 13 h 49 min

      Les portes ouvrent bien chacune sur l’extérieur et comme c’est à double battant, c’est large, ce qui constitue à la connaissance les normes. Mais c’est galère quand même!

      • Claire
        24 janvier 2018 a 14 h 52 min

        Ah OK! Faut juste pas avoir de poussette quoi !

  10. Bébé est Arrivé !
    23 janvier 2018 a 11 h 39 min

    LOL J’adore, tu m’as bien fait rire 🙂 . Je crois qu’on connait tous une Madame Connasse et que c’est toujours avec un plaisir non dissimulé qu’on marmonne son nom 😉

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 19 h 02 min

      Ah! Ça me rassure ! On monte un club? Ah non, j’ai mieux on organise des dîners de Connasses!

  11. Le Rire des Anges
    23 janvier 2018 a 11 h 47 min

    Ha ha! C’est en te lisant que je me dis qu’il m’en faudrait une de Madame Connasse pour la reprise! Je vais y réfléchir 😀

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 19 h 03 min

      C’est indispensable! Mais je suis preteuse, si tu veux on partage!

  12. Camomille
    23 janvier 2018 a 11 h 56 min

    Ah ah, j’ai bien ri… et me suis reconnue dans ta madame Conasse:D

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 19 h 06 min

      ne me dis pas ça! Si je la déteste plus, j’en fait quoi du stress du matin?

  13. Virginie Neleditesapersonne
    23 janvier 2018 a 11 h 56 min

    On a tous une Madame Connasse dans son école !! Hier j’ai failli me faire agresser par -d’après ta description- l’équivalent de ta Madame Connasse; parce que je lui avais piqué sa place de parking – sachant qu’elle était en train de faire demi tour quand je me suis garée; je n’avais pas deviné que c’était pour prendre cette place là (bon ok, je m’en suis un peu douté quand elle est sorti comme une folle de sa bagnole et s’est littéralement jeté sur la fenêtre passager en hurlant « sale pute » et en me montrant ses 2 majeurs – traumatisant au passage mes loulous sagement assis à l’arrière). Je suis donc sorti de la place (en me disant qu’elle m’aurait probablement refait la peinture si j’étais resté là!) Bref une folle dingue hystérique qui pourtant paraissait tout ce qu’il y a de plus BCBG… comme quoi, ne jamais se fier aux apparences !!

    • ColombesMum
      24 janvier 2018 a 5 h 39 min

      Wow, y’a du Lebel chez les Madames conasses !!! La prochaine fois, lui proposer un petit lexomil non?!

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 19 h 09 min

      Whaou! Je m’avoue battue! Respect, la tienne c’est niveau compet’. J’en reviens pas! Elle va quand même avoir du mal à te croiser maintenant, nan?

  14. Quatre enfants
    23 janvier 2018 a 13 h 04 min

    J’adore ta façon de raconter !
    Bon moi aussi, il m’est arrivée d’être Madame connasse je dois l’avouer…. Pour ce qui est de la conception des hall d’écoles maternelles, il y a conspiration au sommet de l’état. C’est pas possible de prévoir des trucs aussi étroits ! Moi, en tant que mère approximative, je laissais les jumeaux et leur énorme poussette dehors par tous les temps lors de la dépose des grands, mais c’est pas une solution satisfaisante je le reconnais.

    • Johanna
      24 janvier 2018 a 19 h 12 min

      C’est brillant comme solution! Mon problème, c’est que traverser ce hall est le plus court chemin pour aller chez la nounou. #badkarma.
      Mais pour le mercredi, je crois que je vais adopter cette technique. Au moins pour la trottinette. #poulemouillee

  15. Die Franzoesin
    23 janvier 2018 a 14 h 24 min

    J’ai tellement ri ! Même en Allemagne le hall des crèches (des crèches !) est comme ça. Ils ont donc réussi leur coup : je dégaine le Manduca dès que j’éteins le moteur (et je réveille le petit à coup sûr évidemment). L’avantage c’est qu’en Allemagne, différence culturelle et bilinguisme oblige, je ne sais jamais très bien qui dit bonjour / ou pas / et les gens sont trop perturbés pour me faire des remarques (enfin disons qu’ils ne sont jamais sûrs que je comprenne 😉 ).

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 25 min

      Donc le complot contre les hall praticables est européen!!! Mais il te faudra pourtant une madame Connasse, pour la reprise! Comment tu vas faire?!

  16. Picou
    23 janvier 2018 a 14 h 36 min

    Oh putain rien qu’à te lire, je la déteste, madame Connasse!!
    Moi j’y échappe, j’arrive presque en retard tous les matins ce qui me permet d’éviter à peu près tout le monde, même si le stress lui est bien là :o)

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 27 min

      C’est vrai que madame Connasse ne doit jamais être en retard… J’ai repris il y a peu, d’ici quelques temps, je serai aussi à l’arrache!

  17. Aurore
    23 janvier 2018 a 15 h 14 min

    J’adore ton billet !! Qu’est Qu’elles peuvent être énervantes « ces madames parfaite j’me la pete ». Je te découvre via un autre blog et je m’en vais de ce pas lire tes autres posts !!

    Merci pour cet article qui m’a donné le sourir

    Aurore

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 29 min

      Merci!
      Quelques jours plus tard, la pression est un peu redescendue!

  18. 3 enfants en 3ans
    23 janvier 2018 a 16 h 02 min

    Merci pour ce récit défouloir. ce qui me plairait le plus serait que Mme Connasse lise l’article et se reconnaisse 😀

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 31 min

      Ah ah! Ça ferait un bon thème ! Remarque, qui ça se trouve, je suis la madame Connasse de quelqu’un!

      • 3 enfants en 3ans
        30 janvier 2018 a 20 h 36 min

        Sans vouloir enfoncer des portes ouvertes, je pense qu’on est tous le con de quelqu’un.
        Tant que ce n’est pas de quelqu’un que lon considère, je pense que ce n’est pas important !

  19. Madame Bobette
    23 janvier 2018 a 16 h 43 min

    Je crois qu’on a tous besoin de note Madame Conasse à nous… Malheureusement, en ce moment, je n’en côtois plus trop… Peut-être faudrait-il que j’en retrouve une? 😉

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 33 min

      Je peux te la prêter, que tu veux, ma madame Connasse. La madame Connasse en multi propriété, c’est concept, nan?

  20. Entrelescailloux
    23 janvier 2018 a 16 h 52 min

    Un billet qui fait sourire

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 34 min

      Merci!

  21. Je ne suis pas une Poule
    23 janvier 2018 a 16 h 57 min

    J’adore!!! Et je me vois tellement dans tes baskets dans ces matins pourrits! Fuck madame connasse!

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 35 min

      Merci! Il y a des matins où à 8h30, on a déjà ruiné le capital patience de la journée…

  22. Pommedhappy
    23 janvier 2018 a 20 h 49 min

    Je ne commente jamais mais là j’avoue, j’ai super rigolé ! Bon moi, j’ai pas d’enfant, mais au volant, les madame connasses défilent dans ma bouche (quoique parfois, j’oublie le madame, dépend du jour).
    Bref j’imagine le genre de pimbeche qu’est votre Madame Connasse et je compatis ! Et puis, pas de mal à se faire du bien 😉

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 38 min

      Merci! Mieux vaut se défouler mentalement sur une inconnue, qui du coup, le restera!

  23. Manoumi
    24 janvier 2018 a 10 h 28 min

    Tu m’as beaucoup fait rire ! Comme on dit, la colère ça tient debout 😉

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 40 min

      Oui, et il férir que ça sorte! Comme quoi, ça sert vraiment d’avoir un blog!

  24. une mummy
    24 janvier 2018 a 12 h 18 min

    Mouahaha, on en a toutes, des Madames Connasses! Enfin, je dois avouer que la maman de LéoN envoie du lourd… Tu as bien raison d’avoir ton petit plaisir quotidien en l’ignorant avec superbe, ça ne mange pas de pain et fait tellement de bien! 😉

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 41 min

      Léo ou Léon? Je sais plus. Demain, je lui demande

  25. Maman Nouille
    24 janvier 2018 a 17 h 07 min

    Moi j’aime bien quand tu galères un peu, et j’aime bien quand tu dis ‘connasse’.
    Je suis comme toi, ma vengeance ultime est de ne pas dire bonjour aux gens, ainsi je ne dis pas bonjour au connard de drh qui m’a gardée en cdd plus que la loi ne le permet, je ne dis pas bonjour à la connasse de voisine qui hurle comme une actrice porno quand elle se fait sauter à quatre heure du matin et je ne dis jamais bonjour aux contrôleurs de la SNCF rapport aux trains qui sont tout le temps en retard et me foutent dedans (mais là je culpabilise un peu parce que c’est pas vraiment leur fautes, ils payent pour leur entreprise)

    • Maman Nouille
      28 janvier 2018 a 22 h 37 min

      Tiens en fait, c’est même un concept ta ‘madame connasse’ et je te rends un peu hommage dans mon dernier article 😉 Tu vois, je pense à toi dès le matin 😉

      • Johanna
        30 janvier 2018 a 21 h 23 min

        Merci pour le clin d’oeil!

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 19 h 43 min

      Ouais, on est over- civilisées. Vive les madame Connasse…

  26. Britt
    24 janvier 2018 a 20 h 34 min

    Je sais exactement à quel point ces types de matins semblent désespérés. Et comment ces petites remarques ne sont pas du tout nécessaires.

    Mais.. Madame Connasse – je pense que c’est moi aussi. Le nom de ma fille est Eileen (prononce éilèèn) et tout le monde l’appelle « Ailiin » ou « Helene ». J’essaie de garder ma bouche fermée, mais je ne peux pas m’empêcher de les corriger 🙁

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 21 h 22 min

      J’ai tout à fait conscience de mon injustice vis à vis de madame Connasse… elle a porté le chapeau pour tout le stress…
      Et je comprends aussi que l’on corrige le prénom mal prononcé.
      J’arrête, sinon je vais me réconcilier avec elle !

  27. mamanlouna
    30 janvier 2018 a 14 h 56 min

    Mais comment ai-je pu passer à côté de cette perle ?!
    Bravo et vivent les Madames Connasse qui nous servent de défouloir (ça marche quand c’est la directrice de la crèche ?!)

    • Johanna
      30 janvier 2018 a 22 h 11 min

      Merci! Dans l’absolu, je crois que c’est mieux de pas la connaître, madame Connasse, mais faut tenter

  28. Jeannine
    5 février 2018 a 0 h 27 min

    Ok je suis pliée. Je ne sais pas quel étranger phénomène peut expliquer que je me sois abonnée à ton blog sans plus jamais trouver le temps de lire religieusement chacun de tes posts mais c’est chose faite désormais et Dieu que c’est bon!!! Et que c’est rare de lire un texte avec un ton si enlevé! Merci mon fils!!! (une sombre nuit de cauchemars qui m’a obligée à rester un temps infini dans sa chambre, dans le noir et à – enfin – avoir le temps de te lire.). Bravo Johanna, et merci, vraiment !!!

    • Johanna
      7 février 2018 a 19 h 50 min

      Merci infiniment!

Un petit commentaire et je suis au paradis!