,

Lui, c’eSt ChupenN

Enfant BABI

Il est arrivé le jour de Noël 2010, sur une bande annonce de Tino Rossi. On partait pour la clinique, il neigeait et l’autoradio chantait « Petit Papa Noël ». 3 ans et demi qu’il a fait de moi une maman, le rôle de ma vie. Pourtant, ça n’a pas été simple. Son arrivée m’a bousculée comme rien d’autre auparavant. On a mis du temps à se comprendre tous les deux.

Il est beau, il est plein d’énergie, il a une intuition qui nous scotche souvent. Il retient tout. Il ne marche pas, il court, il ne rit pas, il éclate de rire. Son envie de bien faire n’a égal que son sens de la compétition.

C’est mon grand, c’est mon tout petit Chupenn.

Mais pourquoi Chupenn ?

J’aime ce mot qui me rappelle notre été 2012 chez notre ami Y. en Bretagne. Y. nous a initiés à l’art du chupenn, ce coupe-vent léger mais imperméable qui permet d’affronter le glus, la bruine, les risées, les embruns, les grains….

Chupenn, ça va bien à mon loulou qui crapahute quoiqu’il advienne.

Chupenn, c’est poétique et doux, comme l’imagination sans borne de mon calinou combinée sa sensibilité à fleur de peau.

Ma crapule

Mon loulou

Une journée qui se termine en croisant ton regard captivé par l’histoire que je suis en train de t’inventer est une bonne journée ; même si tu as été la pire crapule…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit commentaire et je suis au paradis!