Nouveau bébé: le choc logistique…

Quand un nouvel enfant arrive au foyer (la tournure de phrase vous est offerte par le magazine de la paroisse) c’est un tourbillon d’émotions, de mignonitude, et de remises en question.

C’est aussi un raz de marée logistique. Punaise. Pardon.

C’est le moment où, le nourrisson accaparant presque un adulte à lui tout seul, l’autre se retrouve avec l’intégralité de la charge qu’on se partageait à deux avant.

Avant, on n’avait pourtant pas l’impression d’être si laaaarge que ça. On se noyait dans un verre d’eau ou quoi?
Parce que quand, par un hasard du calendrier familial, on se retrouve avec N-1 enfants, pour un peu, on se croirait en vacances.
L’ avant n’est pourtant pas si loin.

On a beau gagner en lâcher-prise, il y a des trucs qui sont proportionnels au nombre d’enfants.

 

Le bruit. Le bruit quoi. Oui, ok, c’est la vie. Ici, on n’a jamais acheté autant de boules Quies que depuis la naissance de Perluette.

 

Egalement proportionnel, le nombre de fois où tu te lèves de table. Pour aller chercher un truc. Pour ramasser un truc. Pour essuyer un truc / un nez morveux/ des mains luisantes. Pour rapprocher un enfant de la table.

Tout en braillant 20 fois par repas : « Je vous ai dit de rester à table!!!! »

 

 

Le linge.

Là, on n’est pas dans la proportionalité, le linge ça relève plutôt de l’exponentiel. Ça l’a fait à chaque enfant. Mais cette fois, c’est le pompon. Peut être à cause de la conjonction malheureuse entre le facteur « on s’habille avec 25 épaisseurs parce qu’il caille sa mère » et le facteur « bébé qui vomit partout mais surtout sur sa mère ».

Et je rappelle qu’enfourner 5kg de linge sur cycle rapide, ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Le linge se sèche, se plie et se range rarement tout seul. Il paraît qu’il ya même des familles où il se repasse. mais pas tout seul non plus.

D’ailleurs le mec qui a inventé la garde-robe capsule n’avait pas d’enfant : s’imposer le flux tendu en matière de linge, c’est aussi suicidaire que n’avoir pas de Chocapic en stock.

 

Proportionnel au nombre d’enfants, le nombre d’ongles.

Si. Il paraît que ça se démontre par récurrence. En tout cas, le coupage des ongles, c’est super récurent.
80 ongles. Je règne sur 80 ongles. J’ai réalisé ça à la maternité. Mon premier vertige de mère de famille nombreuse. Autant vous dire que les deux panaris intervenus depuis la naissance de Perluette, sont autant de camouflets vis-à-vis de ma nouvelle condition.
Je me suis vue googliser « fréquence de coupe ongle enfants » et tenter un planning. Si, j’en suis là.

 

 

Heureusement, il y a aussi des choses non proportionnelles au nombre d’enfant.

La bobologie. J’ai une collègue qui m’a dit « tu verras, avec 3, il y en a toujours un de malade.  » c’est la version pessimiste. La version optimiste c’est : il n’y en a qu’un seul de malade. Ici, on distribue des cuillers d’eau sucrées à gogo, on a une consommation irraisonnée de pansements Reine des Neige. On a le doliprane-préventif peut être un peu trop facile. Mais quantitativement, on n’est pas plus inquiet qu’avant pour leur santé. Unitairement, c’est une bonne affaire pour la sécu.

Le nombre de bain. Quand on avait qu’un enfant, on le lavait à grande eau tous les jours. Maintenant qu’on a 3 on en lave à grande eau un par jour. En moyenne.

La chiantitude.

La vraie bonne nouvelle c’est que la chiantitude n’est pas proportionnelle au nombre d’enfants. Vraiment. Quand il y en a un qui tape sa crise ++, les autres ils compatissent avec les parents. Ils mangent leur soupe sans moufter mais avec un doigt dans l’oreille pour atténuer le son. Ils se lavent les dents sans râler, en roulant des yeux effarés devant l’impertinence du capricieux. Ce qui ne les empêche nullement de prendre bonne note des meilleures recettes pour faire sortir les parents de leurs gonds, pour quand ce sera leur tour... Et de demander 15 fois d’une voix ingénue « mais pourquoi il est au coin, mon frère/ soeur ? ».

Plus d’enfants, presque pas plus de caprices. Un à la fois de vraiment casse-bonbon. Ça vaut le coup. 

Bon, on va pas se mentir, Perluette, du haut de ses 4 mois peine encore un peu à compatir avec ses parents. Mais ça va venir.

 

Y’a pas de doute, l’arrivée d’un nouvel enfant au foyer, c’est que du bonheur .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

34 comments on “Nouveau bébé: le choc logistique…

  1. Quatre enfants
    23 novembre 2017 a 9 h 08 min

    J’adore ce billet !!!

    • Au presque parfait
      23 novembre 2017 a 11 h 41 min

      Merci! Un peu le même thème que toi, cette semaine. Y’a dl ambiance à la maison tatagatsointsoin!

  2. une mummy
    23 novembre 2017 a 9 h 35 min

    Ton article fait ressortir la joie et la boule de vie que représente une famille nombreuse, ça donne envie! 😉 J’ai bien ri pour l’anecdote des petits qui se bouchent les oreilles lors des crises! Quant au bébé RGO qui vomit exclusivement sur sa mère, il semblerait que nous ayons le même modèle…

    • Au presque parfait
      23 novembre 2017 a 11 h 42 min

      Je te souhaite de connaître ce bordel le plus vite possible.
      Perluette souhaite préciser qu’elle vomit aussi sur son père.

  3. mamansurlefil
    23 novembre 2017 a 9 h 41 min

    Ton billet est top ! et la conclusion tellement vrai… C’est pareil ici, ma 7 est bien plus obéissante quand son frère est casse-bonbons… Elle sent bien qu’on est un peu à bout en ce moment et fait bien plus qu’en temps normal… Mais elle se vengera à un moment c’est sûr !

    Bon courage et n’oublie pas les ongles… C’est au tour de Perluette, non ?

    Bises

    Virginie

    • Au presque parfait
      23 novembre 2017 a 11 h 46 min

      Ça prouve bien que les enfants savent très très bien quand ils passent les bornes! Ici en ce moment c’est aussi n2 qui nous pourrit les tympans…

      Le tour de Perluette? Déjà? Je vérifie sur le planning…

  4. ColombesMum
    23 novembre 2017 a 9 h 50 min

    😀 très marrant et vrai j’imagine !!

    • Au presque parfait
      23 novembre 2017 a 11 h 47 min

      Merci!

  5. Entrelescailloux
    23 novembre 2017 a 10 h 45 min

    Très drôle et vrai !!

    • Au presque parfait
      23 novembre 2017 a 11 h 47 min

      Merci bcp!

  6. Maman ordinaire
    23 novembre 2017 a 10 h 50 min

    Bon j’ai tenté la dernière fois de te laisser un message sur ton article sur le rgo, qui n’est jamais passé… au bout de trois tentatives j’ai laissé tomber me disant que je reviendrais plus tard et puis… une chose en entraînant une autre…
    Donc voilà : d’abord MERCI. C’est grâce à toi et à une de tes lectrices que j’ai compris que number 2 faisait du rgo. L’odeur, tout particulièrement, m’a mi la puce à l’oreille. Donc d’abord merci infiniment pour ça.
    Ensuite merci pour cet article qui m’a fait rire de bon matin. Je me disais justement l’autre fois en voyant les monceaux de linge, que la garde robe capsule c’est des sacrés conneries. Et j’en ai que deux.
    Et je n’ai pas envie de penser aux ongles ; surtout qu’ici c’est un vrai rituel (genre ça fait aussi mal que si je coupait un doigt). Je comprends pour la recherche Google. J’ai fait aussi.
    Enfin, tu rejoins la théorie de ma soeur : y’en a qu’un qui fait chier à la fois. Le tout c’est qu’ils ne s’y mettent pas chacun leur tour dès qu’il y en a un qui a fini

    • Au presque parfait
      23 novembre 2017 a 11 h 55 min

      Ton commentaire me fait très plaisir même si je suis désolée pour number 2, je sais aussi que c’est tellement plus simple d’encaisser les pleurs et les nuits pourries quand on comprend… alors si j’ai ou servir à ça, je suis ravie!
      Bon courage pour le linge, les ongles et les caprices!

  7. MamanDe4
    23 novembre 2017 a 10 h 56 min

    Je partage complètement, notamment pour le linge (numéro 4 est trop petite pour faire du bruit mais elle demande du temps pour s’occuper d’elle, normal !). Et ce qui est fou avec un enfant en plus, c’est qu’on a vraiment l’impression de vacances quand un enfant est absent alors qu’il y a peu, cela n’était pas le cas… comme quoi, tout est relatif !!

    • Au presque parfait
      23 novembre 2017 a 11 h 57 min

      Merci! Je suis sûre que la jolie n°4 contribue largement au tas de linge!
      Bonne découverte de la vie à 6! Tu nous raconteras!

  8. Bébé est arrivé !
    23 novembre 2017 a 13 h 01 min

    Top ton article ! 😉 Même si je ne suis pas concernée car je n’ai qu’une Louloutte de bientôt deux ans, j’imagine très bien les scènes de vie 😉

    • Au presque parfait
      27 novembre 2017 a 16 h 37 min

      Franchement ici, le choc le plus important, ça a été le passage de 0 à 1. Peut être pas pour la logistique mais psychologiquement,on a mis du temps à remonter la pente!

  9. Elsa
    23 novembre 2017 a 13 h 05 min

    Ah ça m’a fait bien rire, c’est vraiment très juste ! Belle journée avec tes loulous !

    • Au presque parfait
      27 novembre 2017 a 16 h 38 min

      Merci beaucoup!

  10. Pititefleur
    23 novembre 2017 a 14 h 37 min

    Tu m’as trop fait rire
    Et presque (je dis bien presque) donné envie d’enchainer sur le second !
    Et les ongles cette plaie que j’ai savamment refilé à mon mari ! Ça revient tellement trop vite !

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 11 h 51 min

      Déléguer les ongles! T’es trop forte. Je te déclare prête pour le second!

  11. madamelavande
    23 novembre 2017 a 15 h 12 min

    J’adore ce billet ! J’ai un peu peur d’imaginer ma pile de linge multipliée par 3 par contre ! 😉 Pour les ongles tu m’as bien fait rire, c’est vrai que j’oublie tout le temps de couper ceux de la Biscotte…

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 11 h 52 min

      Je te promets, le linge, c’est juste dantesque!

  12. mamanlouna
    23 novembre 2017 a 15 h 47 min

    J’adore ton dernier paragraphe ! Il me donne de l’espoir pour l’avenir ! 😉

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 11 h 54 min

      Oui, le meilleur est à venir. Vive la répartition de la pénibilité entre les enfants!

  13. Mam'Weena
    23 novembre 2017 a 21 h 13 min

    Merci, j’ai bien ri … et je me reconnais dans cet article alors qu’il ne sont que deux Et encore, dire qu’on espère bien rempiler …
    Enfin, à deux et vu leur âge, on n’a pas encore la grâcequ’ils ne soient pas relous en duo .
    L’iceberg linges (non, mais repasser quoi) et le planning de coupage des ongles, c’est tellement ça … d’ailleurs, je veux bien la fréquence

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 11 h 56 min

      Oui, les nôtres ont vraiment commencé à jouer ensemble quand Wendoï avait 2,5 ans… courage!
      Le planning, tu le veux sous Excel?

      • Mam'Weena
        29 novembre 2017 a 12 h 04 min

        Déjà une estimation, c’est pas mal … genre on est sensé faire ça tout les combien de temps? Sinon, why not

        • Au presque parfait
          1 décembre 2017 a 9 h 55 min

          lol!

  14. mamanpavlova
    24 novembre 2017 a 11 h 05 min

    Maintenant que l’on a trouvé une organisation bien huilé j’avoue que avoir un deuxième enfant me tétanise

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 12 h 02 min

      Je comprends! Mais je parie qu’un jour l’envie assez plus forte que la crainte!

  15. 3 enfants en 3ans
    27 novembre 2017 a 15 h 02 min

    C’est tellement vrai, tu m’as fait marrer.
    Pour le bain ici on met les 3 dans la baignoire en même temps, cela en fait gagner.
    Par contre pour les ongles je m’en tire mieux que toi : Ririe se rongeant les ongles, je n’en ai en charge que 60 en tout 😉

    Enfin pour le lave linge : comme le tien va bientôt casser du fait de son usage intensif, je te rappelle qu’il en existe des 8 voire des 10kg… Pour ma part passer à un 7kg a changer la vie de mon foyer !
    Merci pour ton partage 🙂

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 12 h 03 min

      Merci!
      Mon lave linge fait 10kg, et mon sèche- linge, 7!
      Mais du coup, 10kg de linge à plier, c’est décourageant!(jamais contente)

  16. Our Little Kosmos
    27 novembre 2017 a 17 h 40 min

    Super article ! J’avoue que j’ai éclaté de rire (au bureau sinon c’est pas drôle^^) en lisant le coup du planning de taille des ongles 😉

    • Au presque parfait
      29 novembre 2017 a 12 h 04 min

      Merci! Les amitiés à tes collègues!

Un petit commentaire et je suis au paradis!