Wendoï rit aux éclats. Chupenn est un puits sans fond. Plus on joue avec lui, plus il veut qu’on joue avec lui. Gaffe à mes mercredis. Wendoï fait presque tout le temps ses nuits. Sauf quand elle ne les fait pas. Chupenn est fier comme Artaban d’aller à la cantine. Chupenn répète en boucle « maintenant,Découvrir la suite

1
Partager
, ,

Ce matin, j’ai opté pour l’option waterproof. La journée s’annonçait chargée. Pour Chupenn aussi (heu, non, Chupenn ne met ni mascara waterproof ni water-pas-proof). Cette rentrée du lundi était un chouia plus dure pour lui. La perceptive de savoir que c’était aussi  la rentrée de sa sœur l’a aidé (cet enfant est extrêmement charitable, le malheurDécouvrir la suite

1
Partager
, ,

… comme dit Papé-mon-papa. Le lève se vent, le couche se soleil… etc. Mais ces jours-ci , chez nous, une sacré page se tourne… Pour moi. Et pour Wendoï aussi. Aujourd’hui est notre dernier jour sur le mode maman-bébé, comme en juin dernier, avant les gigantesques vacances à 4… Un peu de nostalgie pour cetteDécouvrir la suite

0
Partager
,

Je n’ai jamais été stressée par les rentrées scolaires. Je veux dire en tant qu’élève ; Sérieusement, une fois que j’avais résolu la question centrale de la tenue du jour, plus rien ne me faisait peur. Éventuellement, avoir Mme B. en sport, et encore, partir de la 4ème, j’avais mon réseau de copine-dont-le-père-est-prof. La veille, onDécouvrir la suite

0
Partager
, ,

On me demande parfois ce qui change le plus entre un premier et un deuxième bébé… Je crois que j’ai trouvé la (ma) réponse : la capacité à dire voui-voui… Voui-voui aux conseils bien ou mal intentionnés, aux préceptes dogmatiques, aux recommandations bizarres, aux avis tranchés… Voui-voui aux sages-femmes, aux médecins, aux puéricultrices, aux voisines dansDécouvrir la suite

2
Partager