Attention nouvelle injonction maternelle : Le calendrier de l’avent DIY

Nan, mais, en vrai, les filles, on a craqué.

Partout où je me tourne, cette année, il y a du calendrier de l’avent fait main.

24 pochettes en coton rouge cousues par là, 24 bouchées au chocolat tendrement roulées par ici. Pots de yaourts patafixées par là.

Le 30 novembre, le stress était à son max, tu te rends compte, demain c’est le premier décembre.

Bien-sûr, il y a celles qui ont résisté à la mode du DIY de l’avent. Mais globalement, elles se disent qu’elles feront mieux l’année prochaine (je le sais, j’en étais l’année dernière).

Comme si on n’avait pas déjà suffisamment à faire comme ça en décembre. 

Rappel des fontamentaux de décembre : luminosité à son mini. Microbes à leur maxi. Injonction sociale à avoir une maison rangée, décorée, magnifiée à son max. Objectifs pro à finaliser.  Et nous, tranquillou le caribou, on s’en rajoute une couche : trouver 24 présents fait main à emballer dans 24 rouleaux de PQ, ambiance zéro déchet, pour nos chérubins qui, franchement, se seraient bien enfilé 24 kinder bien indus et guise de calendrier de l’avent.
 
Pourquoi on s’inflige ça? hein?

D’où ça nous vient, cette capacité à produire de la nouvelle injonction? Est-ce que ça nous rend plus heureuses ou nos gamins plus épanouis?

Point du tout. C’est juste histoire que s’en rajouter une couche, m’est d’avis…
  
 

Décembre : ultra crevant

 
Ce mois-ci, on a déjà affronté 5 visites chez le toubib (dont deux spécialistes avec liste d’attente +6 mois), une guerre des poux. Quatre soirs de conseils de classe, une séance de remise de bulletin, deux déplacements pro, une clôture comptable et d’innombrables 38.2 le matin avec-dépôt-quand-même-chez-nounou/école. (et par conséquent deux récupérations précoces de la marmaille sur appel d’ATSEM).

 

Malgré cela, on a nos calendriers de l’avent home made. Garantis sans additif et avec fatigue maternelle.
 
Soyons claires, le bilan est plus que mitigé.
 
Crois-moi, j’ai fait ma petite enquête perso.

 

Déjà, il y a le risque de crise de nerf.

 
La dead-line.
1er décembre. 24 contenus et 24 contenants. 48 trucs. Par enfant.

 On est d’accord, on s’y met pas le 14 juillet, au calendrier de l’avent? Donc le calendrier DIY, c’est fatalement, le rush assuré.
 
2 options au choix : 22h-minuit 3 fois par semaine ou tenter le bricolage en journée. Pendant que les enfants sont sages.

Ouais, voila.

La crise de nerf.
 
 
Après, il y a le principe de réalité. Il y a Pinterest d’un coté. Et toi de l’autre. 

La dernière fois que tu as fais un dessin pour ta fille de 4 ans, elle s’est mise à pleurer tellement c’était moche.

Tu as beau avoir l’idée, il y a … la réalisation.

Le pot de yaourt qui colle pas, la colle qui se décolle, la peinture qui s’écaille. Les paillettes qui volettent.

Imaginons que le résultat te convienne. A toi. (c’est déjà pas mal). Mais…

A eux?

En vrai, ton truc, ça va pas leur plaire

 
 
Remémore-toi ta réaction, au déballage de ta surprise de fête des mères. Tu te souviens, le Puy-de-Dôme en pâte à sel, avec le drapeau de tête de mort planté dedans? 

Bon, il y a un risque pour que ton fil à linge garni leur fasse un peu le même effet. Les hormones maternelles en moins et le sur-moi embryonnaire en plus. Attends-toi à une réaction… objective.
 
(le Puy de Dome, c’est du vécu). (Vive les classes vertes en Auvergne.)
  
Rappelle-toi aussi que esthétiquement et gustativement, entre toi et tes enfants, il y a un gouffre.
 
(ok, ça s’appelle une génération. Et on me dit à l’oreillette, que ça va pas s’améliorer dans les années à venir)
 
Si tu baves en flanant sur Etsy, si tu te pâmes sur Pinterest, rappelle-toi qu’à trois ans, le summum de l’esthétique c’est la Reine des Neige ou Star Wars. Ou Peppa Pig. Ou Micha Macha. Bref le « Beau », c’est le trait plein, la couleur saturée.
 
 
Et surtout le même que Lucie, Matthéo, Romuald et les autres. L’originalité, il n’y a que toi que ça fait triper.

Si tu manges bio, que ton chocolat est à 85% et que ton café est équitable, rappelle-toi qu’à 8 ans, le summum de la gastronomie, c’est 3 carabars dans la bouche en même temps, et des chips pour le dîner.

 

Bref, le calendrier de l’avent DIY, fais-le pour te faire plaisir, parce qu’eux, vraiment, ils préfèrent celui de Disney.

en plus, il est moins cher.

Si.

Même avec ton taux horaire de maman à … ben, 0 euro, rien qu’en fournitures, tu as explosé le budget.
 
 

Alors pourquoi?

 

Je rejoins en cela, le questionnement du mari de ma copine,laquelle, en nage le 30 novembre à 22h30 devant ses 72 pots de yaourts vides (3 enfants = 72 contenants), a entendu :

 « non mais tu peux pas acheter une m… toute faite, comme tout le monde? ».

 
 
Ben, non, on peut pas.

 

Parce que les chocolats industriels sont bourrés d’additifs, et de sucre. Et que c’est pas ça qu’on veut pour eux.
 
Parce que peut pas les en priver tout à fait, d’un calendrier de l’avent, parce que la période de noël est magique et que leur enfance passe si vite.
 
Parce que ça va péter sur Insta.
 
Parce que les calendriers avec 24 jouets, alors que noël n’a pas encore commencé, merci bien, on veut un truc tout simple.
 
Mais que, les calendriers avec des images comme dans les années 80, ça craint. Il vont se faire taper à la récré. C’est sûr et certain.
 
Parce qu’on veut leur apprendre le 0 déchet ET les gâter.
 
Parce que faire de ses mains, c’est se réaliser. (pas après 23h).
 
Parce qu’on veut pas que le plaisir soit systématiquement lié aux bonbons.
 
Parce qu’il faut leur apprendre la valeur du home-made.
 
parce que qu’on les aime et que collectionner des rouleaux de PQ pendant un trimestre, ça se pose là, comme preuve d’amour.
 
parce que…
 
Parce qu’on est quand même super douées pour se compliquer la vie.
 
Parce qu’à manier de l’injonction paradoxale à longueur d’année, on n’est plus à ça près.

 

Même si on va leur crier dessus s’ils veulent un calin/la télé/un quignon de pain pile au moment où la colle colle (enfin!) le 18ème pot de yaourt sur la pyramide en carton mâché. 

Même si on va leur faire la gueule parce qu’il seront déçus d’avoir à ouvrir des petits sacs (ils préfèrent les petites fenêtres), ou parce qu’ils auront abîmé l’ouverture du pot n°12.

Bref, à vouloir en faire trop, on risque franchement de donner un bon coup de pied dans l’esprit de Noël… 

Donc, note pour l’année prochaine, le calendrier de l’avent home made, en fait, on n’est pas obligées.

 

 

Je fais la maligne, je fais la maligne, mais laissez-moi vous raconter mes déboires de calendrier de l’avent.
 
 

et chez moi ?

 
J’ai succombé, hein, comme beaucoup d’entre nous à la mode du calendrier DIY.

Sur le papier, j’avais trouvé l’idée. The idea. Pas cher, rapide à faire, sans sucre ajouté.

Une photo d’eux bébé par jour.

Durable, personalisé.

Truc fort étonnant de ma part, je m’y suis prise UNE semaine en avance.

Sauf que, les photos sont arrivées en retard. Gilets jaunes ou pas gilets jaunes, j’étais super contrariée. J’ai même fait un mail énervé au service client, et ça m’agace quand je fais des mails énervés, justement parce qu’une partie de mon boulot consiste à répondre à des mails très énervés de clients.
 
Bref, on a démarré le calendrier de l’avent le 6 décembre.
 
Entre-temps, je me suis mise dans la tête de faire moi-même les 72 enveloppes pour emballer les 72 photos. Bon, j’en ai fait 26. Finalement j’en utilise 3, les mêmes chaque soir.

De toute façon, pour le décompte vers le jour J, on est complètement dans les choux : entre celles qu’on a zappé (plus en moins intentionnellement), et le fait de démarrer le 6 décembre, c’est cuit.  

Le calendrier de l’avent, on en en a approximativement jusqu’aux vacances de février.

Je crois que j’ai inventé le calendrier de l’avent-après.

 

Pour les raisons exposées ci-dessus, point de photo instagramable dudit calendrier…

.

C’est déjà pas si mal.

Et puis, les photos d’eux bébé, ça leur plait beaucoup. Qu’ils aient 17 mois ou 8 ans. C’est déjà pas si mal. En fait c’était même ça, l’important.
 Alors, oui, ils réclament des chocolats, des petites fenêtres et des Reines des Neiges.

On verra l’année prochaine, si maman apprend à être raisonnable.

 Joyeux noël à tous. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

28 comments on “Attention nouvelle injonction maternelle : Le calendrier de l’avent DIY

  1. Mam'Weena
    19 décembre 2018 a 20 h 59 min

    Alors, non, cette année, j’ai craqué pour une autre « injonction » (beaucoup plus cool au demeurant) : le calendrier de l’avent adulte (bière pour le Breton et chocolat de chocolatier local – on est bobo ou on l’est pas- pour moi) …
    Pas de DIY parce que effectivement, il faudrait que je m’y mette en janvier pour l’an prochain, vu à quel point la période septembre -> décembre est chargée pour moi (artisanat, marché de noël, tout ça, tout ça)
    Après, quand je serais décidée à m’y mettre enfin (j’ai déjà quelques merdouilles en plastique de côté ), je pense reprendre l’idée de ma maman : un calendrier de l’avent familial où celui qui ouvre le paquet du jour tourne (idéal pour renflouer le placard à chaussettes de chacun ), en plus du calendrier en chocolats industriels (mais bio et équitable, si si, ça existe )

    • Johanna
      22 décembre 2018 a 23 h 56 min

      Oui! J’ai suivi le calendrier bière! Et c’est une super idée le calendrier familial… a méditer…
      Et sinon, j’ai un petit défi pour toi,le chocolat indus, bio, équitable, au lait ET sans fruits à coque, ça existe!?
      Chupenn est allergique aux noix, noisettes… et dans le chocolat au lait, quasi impossible d’y échapper…
      Bises

  2. CéciliAcidulée
    19 décembre 2018 a 21 h 10 min

    Le calendrier de l’avent-après, je suis fan du concept ! lol

    • Johanna
      22 décembre 2018 a 23 h 58 min

      Je me souviens que j’avais un peu le bourdon quand j’étais enfant, le 25 au soir, quand tout était fini… au moins, on va continuer notre calendrier!

  3. Picou
    19 décembre 2018 a 22 h 54 min

    Moi j’ai sauté dedans à pieds joints, parce que j’adore le faire! Clairement pas zéro déchet, hormis la boîte (car c’est une boîte à lettres de l’avent, plus pratique au delà d’un nain), que j’ai bricolé d’une vieille boîte à chaussures pimpée avec des feuilles de couleur et des feutres à paillettes. Pour le reste c’est bricolettes à maxi 2-3 euros, papillottes et bons pour des moments en famille. J’adore le faire autant qu’elles de le recevoir (et en vrai je m’y prend presque en juillet! Dès que je vois une bricole qui coute rien, je mets de côté^^). N’empêche que sur le fond tu as bien raison, et que j’adore ton idée des photos qui est juste trop belle. Par contre, tu m’excuses, hein. Mais je ne vois rien à reprocher au Puy de Dôme. En bonne clermontoise ;o)!

    • Johanna
      23 décembre 2018 a 0 h 01 min

      Haha! J’avais oublié que tu es née au pied du puy de dôme! Je vais souffler l’idée à boulette pour ta prochaine fête des mères, tu verras! Et j’ai vu ta boite aux lettres, elle est top ( et réutilisable pour l’année prochaine, non?!!)

  4. Alexe D.
    19 décembre 2018 a 23 h 00 min

    J’ai comme l’impression de lire mes histoires de ptites fenêtres…
    Et ben chez nous il y a eu le DIY et le bio de chez La Vie Cl****. Hé bah dans le bio (à fenêtres) y’a des chocolats qui me reviennent parce qu’ils sont trop noirs !! Alors finalement entre fenêtres et chocolats choisis par maman le choix est finalement fait (il me semble…).
    Joyeux Noël à vous aussi.

    • Johanna
      23 décembre 2018 a 0 h 03 min

      Oui, tes petites fenêtre ne sont pas pour rien! Les chocolats ne sont jamais trop noirs, toute une éducation à reprendre à la base!

  5. Le Rire des Anges
    19 décembre 2018 a 23 h 14 min

    Ha ha! Très juste, nous sommes décidément des êtres déterminés! Enfin presque… Cette année j’ai « résolu » le problème du calendrier de l’avent… Y EN A PAS! Ni fait main ni indus, on a déjà de la chance d’avoir un toit et un sapin!

    • Johanna
      23 décembre 2018 a 0 h 05 min

      Tu es mon héroïne! Le programme était sacrément chargé chez vous cette fin d’année (mais je salue d’autant plus ton réalisme )

  6. chutmamanlit
    20 décembre 2018 a 8 h 37 min

    Haha j’ai écrit sur le même sujet car j’ai totalement ressenti cette injonction moi aussi… Au final je n’ai rien bricolé, même après… Oups! Mais bon, à deux ans et demi, ça lui passe totalement par dessus !

    Et comme tu l’as prédit, je me mets directement dans la team « motivée pour l’année prochaine » car j’aime beaucoup ton idée !

    • Johanna
      24 décembre 2018 a 16 h 44 min

      Oui, je viens de lire ton article, on a observé même phénomène! 12 cadeaux le 12 dec! Cette période est folle!

  7. Entrelescailloux
    20 décembre 2018 a 9 h 34 min

    Moi je suis une mère imparfaite à souhait j’ai acheté un calendrier Kinder et oui même pas honte.

    • Johanna
      20 décembre 2018 a 9 h 53 min

      Tu es donc la mère parfaitement éclairée, je dis bravo madame!

  8. Dinette et Paillettes
    20 décembre 2018 a 10 h 42 min

    Moi je me suis lancée à fond (les 24 rouleaux de PQ héhé t’as visé juste)… j’ai adoré le préparer autant que Cracotte semble apprécier ouvrir sa petite boîte chaque jour ! Par contre rien de fait maison dedans (faut pas pousser) de simples petits bouts de papier où j’ai inscrit des activités/temps en famille, des choses que l’on a pas l’habitude de faire souvent !

  9. ANNE
    20 décembre 2018 a 11 h 44 min

    Les miens se jettent tous les jours en poussant des grands cris de joie sur leur calendrier Kinder… Ça suffit à me déculpabiliser (malgré le sucre et les additifs).

  10. Charlotte - Enfance Joyeuse
    20 décembre 2018 a 12 h 05 min

    C’est vrai qu’au final, ça demande un sacré travail ce calendrier DIY en pleine période où c’est la course pour tout :O !

  11. ColombesMum
    20 décembre 2018 a 12 h 31 min

    J’adore ton article, merci. Ici j’ai passé une année à collectionner les rouleaux de pq et j’en ai donc 70, MAIS dans ma phase moins de dechets et d’achats, moins de sucre, je n’ai plus su quoi y mettre dedans (super l’idee Des photos!)…et du coup fin novembre en tombant sur un calendrier Kinder (3D)/gare de l’avent, j’ai craqué …pour mon bonhomme fan de trains (capable d’aller toutes les semaines observer les trains pendant 1h). Il a kiffé…et tant pis pour mes principes…

  12. 3 enfants en 3ans
    20 décembre 2018 a 12 h 51 min

    Cette année j’ai donné dans le DIY o déchet puisque récup’ de PQ/Journaux… Loulou a éclaté l’objet dès la première semaine et fini de manger les bonbons hier matin….
    L’an prochain ils auront toujours un calendrier maison, mais ce sera celui en bois de chez cultura que j’ai acheté il y a X années et jamais pris le temps de customiser/finaliser alors que j’ai tout ce qu’il faut pour… Parce que j’ai réalisé grâce à une amie qu’en fait le temps que je passais tous les ans à faire les 3 de mes 3 enfants était supérieur à celui qu’il me faudrait pour customiser celui tout prêt du commerce et mettre les 72 bonbons dedans !

    Vive la parentalité libre !!!

  13. millefeuille
    20 décembre 2018 a 13 h 22 min

    J’admire les calendriers de l’avent DIY mais j’ai deux pieds à la place des mains alors j’ai opté pour le calendrier « jouet » acheté en magasin… pour ma fille et chocolats pour nous! mais vive les calendriers de l’Avent!

  14. Daneng
    20 décembre 2018 a 13 h 24 min

    Mais tellement vrai! On n’a fait que partiellement DIY. Au lieu du calendrier lego tout prêt, j’ai pris pour chacun une boîte lego de taille raisonnable et j’ai dispatché en 24 sachets. En plus dans l’ordre pour qu’ils puissent construire chaque jour un peu plus…sauf que…
    Celui qui voit sur la boîte un train et une gare et pas de bol ce n’est pas la gare qu’il voulait, mais le train…première déception (1er décembre :-). Ensuite celle qui n’a pas toutes les pièces qu’il faut…(encore la faute de maman qui a mal fait sa préparation). Ben oui, c’est vrai qu’avec la fatigue les petites pièces grises et blanches c’est pareil pour moi…J’ai mis une semaine à leur faire comprendre que c’était probablement la dernière fois que je perdrais autant d’énergie à leur faire une surprise. L’année prochaine les surprises seront des tâches à accomplir…ça leur donnera une bonne raison de râler sur le contenu.

  15. petitsruisseauxgrandesrivieres
    20 décembre 2018 a 14 h 18 min

    j’ai laissé mon beau-père acheter des merdes industrielles au chocolat bourré d’huile de palme, les gamins sont heureux comme des rois. Voilà. J’avoue que le faire moi-même m’a traversé l’esprit, fugacement, par jalousie envers mes blopines qui frimaient sur Insta. Mais je me suis raisonnée et je n’ai pas retenu cette vaporeuse idée.

  16. Virginie Neleditesapersonne
    20 décembre 2018 a 15 h 29 min

    Encore un régal cet article !! Ahaha mais oui mais pourquoooooi on s’inflige ça, c’est clair ?! je pense que c’est beaucoup plus développé sur la blogosphère d’ailleurs (concurrence d’image oblige !). Des fois je discute avec les mamans d’école, celles qui passent pas leur vie à la raconter sur les réseaux, c’est reposant en fait. Et ça m’interroge sur mon propre comportement ! Résultat, j’ai fait du semi DIY : j’ai acheté un sapin à tiroir que j’ai customisé (et franchement ça a été moins long que ce à quoi je m’attendais) et je l’ai rempli avec des merdouilles (dont les fameux chocolats beurk mais qu’ils adorent). Je compte bien le recycler l’an prochain (mais d’ici là j’aurai vu un autre truc probablement). Moi je pense qu’on se fait plaisir à soi, qu’on se donne bonne conscience aussi (et qu’on se trompe surement de combat). Bonne idée les photos en tout cas !!

  17. queenofthetribu
    20 décembre 2018 a 18 h 58 min

    J’avoue je fais partie (chaque année) de celles qui feront mieux l’année prochaine, qui vont prendre du temps tous les week end avec leurs chérubins, pour faire des calendriers de l’avent hyper instagramables….et qui finissent par acheter un truc tout prêt, pas forcément des chocolats, mais des calendriers avec des jouets, ou des articles de dessin…. Allez, promis, l’année prochaine, je m’y mets ! (j’ai déjà toute une collection de rouleaux de PQ qui trônent fièrement dans les toilettes….depuis l’année dernière !)

  18. Camomille
    20 décembre 2018 a 22 h 24 min

    Je suis la phase avant la tienne. Celle où je me dis que ça serait bien de le faire mais où je ne fais pas… on verra pour l’année prochaine !

  19. mamanadada
    21 décembre 2018 a 6 h 54 min

    Tout d’abord : j’adore l’idée de leur offrir des photos d’eux bébé !
    Ensuite, ton article m’a bien fait rire !
    J’ai toujours fait les calendriers de l’avent moi-même et j’avoue que plus le temps passe et plus je simplifie. Au point que cette année nous avons un bocal en verre avec une guirlande lumineuse dedans et je glisse un post it pour annoncer la surprise du jour (calendrier d’activité : zéro déchet et garanti sans sucre et sans additif !).
    Je tiens à mon calendrier maison. Mais la simplicité c’est quand même tellement appréciable !

  20. Lalutotale
    22 décembre 2018 a 23 h 27 min

    Perso, je sais depuis le 20 novembre ( environ ) que mon calendrier de l’Avent DIY sera un calendrier de l’après. Pourquoi ? Pour absolument TOUTES les raisons que tu cites dans cet (excellent ) article : j’ai vu une ( ou douze ) idées sur Pinterest, j’en ai choisi une après 7 jours de réflexion. Le temps de rassembler le matos et de trouver la motivation, je l’ai (presque) fini le 12 décembre. Et là j’ai réalisé qu’on était le 12 décembre, et qu’il me restait 12 jours pour confectionner tous les cadeaux de Noël. Alors le calendrier, il est (presque) fini, (presque) rempli mais il attendra les derniers ajustements pour l’après Noël. D’ailleurs ce commentaire est bien trop long, puisqu’il est 22h27 et que j’ai encore un cadeau à coudre et tous ceux déjà cousus à étiqueter et emballer. ( Adieu. )

  21. Maman Nouille
    31 décembre 2018 a 16 h 51 min

    Idée post noël pour l’année prochaine : prendre dès aujourd’hui 24 jouets qui trainent et les emballer dans des prospectus pour l’avent prochain….

Un petit commentaire et je suis au paradis!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.