,

#lesgens, quand t’annonces la 3ème grossesse…

Quand on a commencé à annoncer cette troisième grossesse nous avons renoué avec une vieille connaissance. Mais si, vous aussi vous la connaissez: c’est #lesgens ! Depuis le temps, j’avais oublié comme #lesgens ont à cœur de réagir avec tact, réserve, empathie et finesse d’esprit à tout ce qui touche de près ou de loin à la maternité.

annonce3 copie mef

et donc, #lesgens sont revenus! et ils étaient même très surpris par l’arrivée prochaine de n°3, et on s’est rendu compte que le troisième n’était pas dans les plans, pour #lesgens, en tout cas…

 

Pendant trois mois, au boulot notamment, #lesgens se sont inquiétés de mon teint de kiwi (mais t’es malade? / tu vas tomber malade ? / t’as la grippe ?), mes arrivées (encore plus) tardives. Et se sont extasiés devant la brillance de mes cheveux mais sans se douter de la raison réelle. (Je ne suis pas en retard parce que j’ai fait un brushing, non, non). Ça change de la deuxième grossesse, très attendue celle-là, où, dès que tu passes ton tour pour un verre de pinard à la cantine, tout le monde te regarde d’un air entendu…

annonce1 copie mef

♥                        ♥

 

Bref, l’annonce du 3ème a parfois fait l’effet d’une petite bombe. On s’est bien marré avec #lesgens :

 

Nous avons eu, comme il se doit, le classique :

–          « mais c’était voulu ? »

et sa variante qui se veut légèrement plus adroite mais qui est peut-être plus blessante, du coup :

–          « et c’est une bonne nouvelle ? »

 

On a eu un bon florilège de :

–       « Mais vous êtes fous. »

Que je trouve nettement plus sympathique que sa version polie :

–        «  vous êtes courageux. »

hum, le Diable se niche dans les adverbes, ça donne plutôt :

–        «  vous êtes bien courageux. »

Nan, y’a pire :

–          «TU es bien courageuse… »

(avec les points de suspension à la fin, genre, j’en pense pas un mot).

 

–          « et puis aussi rapprochés, alors là, chapeau »

Tu sens bien que le « chapeau » en question, c’est pas un haut-de-forme super classe pour aller au concert, c’est plutôt de la famille du galurin défoncé que papi met à la pêche.

J’ai eu beau démontrer, dates de naissance à l’appui que l’écart serait le même entre n°1 et n°2 qu’entre n°2 et n°3, soit plus de 3 ans, #lesgens m’ont dit :

–          « nan, mais un troisième, c’est pas pareil »

 

En fait, #les gens, ils flippent avec l’annonce du 3ème. Le 3ème enfant, c’est la porte ouverte à tous les excès : de la carte famille nombreuse de la SNCF à la demi-part supplémentaire du fisc. La famille Ricoré c’est papa-maman-deux-enfants. Après, y’a deux possibilités : soit t’es catho. Soit t’es cas soc.

 

–        «  Mais vous en voulez combien ? »

(ben, 3).

(La question qu’on te pose jamais pour le 1er ou pour le 2ème. )

Variante :

–          « Houla, mais vous êtes partis pour l’équipe de foot. »

(Ah oui ? je suis nulle en foot, ça se joue à 3 ?)

 

Ah, oui, j’ai eu aussi :

–          « Remarque, ma mère elle en avait 7…

Ponctué d’un

–          Mais enfin, de nos jours… »

(vé-ri-di-que).(vous me croyez ou pas?)

 

 

#lesgens cherchent une explication, une raison, alors, même si #lesgens te connaisse ni d’Eve ni d’Adam :

 

–          « Avec le même papa ? »

(oui oui, mais pas sur la même machine à laver, vous savez ce que c’est, avec l’obsolescence programmée, de nos jours…).

 

on a eu aussi eu plusieurs fois :

–          « Mais, t’avais pourtant déjà un garçon et une fille ?  »

 

Alors, celui-là, il mérite explication. J’ai mené une enquête approfondie : il s’avère que dans les familles de deux garçons ou deux filles, il existe a contrario une petite pression de #lesgens pour faire le troisième, ou plus exactement pour faire un enfant du sexe opposé.

 

–          « Alors, c’est quand que vous allez faire la fille / le garçon ? »

 

et j’aime beaucoup la version plus trash :

 

–          « Alors, c’est quand que TU vas faire la fille / le garçon, hein, pour le papa ? »

(ben, oui, déjà que tu t’es viandée en pondant deux fois de suite un rejeton de même sexe, il serait temps que tu prennes sur toi pour laver l’affront).

 

Nous, vu qu’on avait déjà un modèle mâle et un modèle fille :

–          « Ah, bah du coup, vous vous en fichez de ce que ça va être. »

Ben oui, c’est ça. On s’en tamponne le coquillard. Enfin, à la rigueur, si on avait voulu un Labrador, on l’aurait pris à la SPA. En plus, on l’aurait eu plus vite.

annonce2 copie mef

♥                        ♥

 

Alors que franchement, avec deux mots, on peut exprimer tellement de choses…

 

–          « Ah d’accord.»

Ceux-là, ce sont ceux de ma collègue la plus proche (deux enfants)(un garçon, une fille). Avec deux mots, elle m’a fait plus fort que la tirade des nez. Cyrano doit se retourner dans sa tombe :

 

o   Incrédule :

–          » Aaaah, [regard circulaire] d’accooord. »

o   Résignée :

–          « ah, d’accord. »

o   Re-incrédule :

–          « ah-d’accord »

o   Re-re-re-incrédule :

–          « Ah. […] D’accord. »

o   Genre, je fais la liste de tous les indices qui auraient dû me mettre la puce à l’oreille :

–          « aaaahdaccooooord… »

o   Genre, si, si, c’est une bonne nouvelle, smile :

–          « ah ! d’accord ! »

re-smile;

o   Genre, j’accuse réception d’une info purement administrative :

–          « ah, d’accord. »

o   Genre, je me pince, mais non, j’ai pas l’air de rêver :

–         « Ah. D’accord. »

o   Genre, je calcule rapidos quand elle risque de se barrer :

–         « ahhhh,  d’accord »

o   Genre je calcule rapidos combien de temps elle risque de se barrer :

–          « ah d’accord… »

 

Nan, mais elle, elle a le droit, c’est la troisième fois que je lui fais le coup et qu’elle se retrouve plus ou moins avec son job + le mien pendant des mois. Du coup, je suis allée lui chercher un café. Elle était pas en état d’aller se le chercher toute seule.

 

♥                        ♥

 

On dirait comme ça, que je suis fâchée avec #lesgens. En fait,pas du tout. Je leur suis très reconnaissante de m’avoir épargné le

–     « à ton age ! ».

Alors, pour cette omission, merci #lesgens.

Je leur dirai, la prochaine fois que nos chemins se croiseront, pour la péridurale, l’allaitement et les pleurs de bébés, notamment, hein… c’est pas les occasions qui manqueront dans les mois à venir!

 

♥                        ♥

 

Et vous, c’est quoi les meilleures que #lesgens vous ont sorti?

annonce3 copie mef

PS : les photos, c’est notre annonce pour la famille proche mais pas vue à Noël…

 

Vous n'êtes que joie car n°3 s'annonce. Oui, mais #lesgens, ils en pensent quoi? Accrochez vous, c'est étonnant...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être