C’était un dimanche qui suivait un samedi où on n’avait pas fait grand’chose. On s’était dit qu’on en ferait plus dimanche, qu’on organisera un goûter, mais au lever la couche blanchâtre dont on ne savait pas vraiment si c’était de la neige ou du givre, ne présageait pas d’amélioration de la dynamique familiale. C’était leDécouvrir la suite

4
Partager