Cette année, on est parti quelques jours à l’extrême fin des vacances.    Alors que toute la France vidait ses valises, nous on les bouclaient pour l’opération « œillères » :   Non, c’est-pas-la-rentrée-non-c’est-pas-la-rentrée, d’ailleurs-on-part-en-vacances.    J’avais eu l’idée l’an dernier. Et puis j’ai oublié.Et puis, pour une sombre histoire de garde d’enfants j’ai finalement « poséDécouvrir la suite

0
Partager