Certains jours, Chupenn se lève avec l’air furieux d’un petit taureau qui a envie d’en découdre. Mercredi dernier, je n’ai pas eu le temps d’apercevoir le regard noir qu’il a ces jours-là. Mercredi, quand j’ai posé le pied par terre, il hurlait déjà dans le couloir (coucou les voisins!). Il était levé depuis 10 minutesDécouvrir la suite

0
Partager