C’est la convergence de plusieurs phénomènes : Ils ont fait la grève du coiffeur. Rv était pris, et ça a été la fronde à la maison. Pas question d’aller se faire couper les cheveux. Et depuis, Chupenn a la frange et les pattes (presque) aussi longues que celles de sa soeur.   Parenthèse : LaDécouvrir la suite

2
Partager

Je ne suis pas la seule qui trouve que Wendoï a poussé d’un coup. Chupenn aussi ne considère plus sa sœur comme un bébé. En perdant son statut, elle a gagné une place particulière auprès de lui. Elle est parfois admise à jouer dans sa chambre, porte fermée. Et elle a même le droit de seDécouvrir la suite

3
Partager

Attention article dégoulinant de guimauve. Je me souviens de ce jeudi soir où, comme dit Chupenn, j’ai « rêvé ma vie » C’était encore les vacances scolaires et Mamée était venue garder les enfants (donc, où tout en travaillant, on avait l’impression d’être en vacances). Je rentre. Tout est calme. Mamée prépare la soupe. Mais où sontDécouvrir la suite

1
Partager

Chez nous, la bagarre, c’est une institution. Notre tapis de-chez-les-Suédois tient plus du tatami que de la carpette. Chupenn et Pacs-que-c’est-Lui s’affrontent systématiquement, bruyamment, quotidiennement. Mais chez nous, on a la bagarre collective et généreuse : vous seriez étonné du nombre de nos invités qui se sont retrouvés les quatre fers en l’air, au piedDécouvrir la suite

0
Partager

Ces jours-ci : Ce matin, Chupenn a piqué une grosse colère parce que ses parents ne voulaient pas qu’il sorte en sandales. La veille, il est allé à la piscine en boots de neige. Wendoï répond quand on tousse. En toussant. Très drôle. Ça marche surtout avec son frère. Chupenn a reçu son kimono.

0
Partager