Deux mois après la découverte de l’allergie de Chupenn aux fruits à coque (je fais court), que s’est-il passé? On hésitait entre la psychose largement alimentée par la lecture des stats issues de Docti*imo (on sait qu’il faut pas le faire mais on le fait toutes, hein? de taper « ma très grosse maladie » dans google?)Découvrir la suite

4
Partager