,

Quand Hélène est partie pour Troie, c’était une trahison. Quand Notre Hélène est partie pour Troyes avec mari et enfants, c’était une catastrophe. Nos Alter-ego déménageaient à 3h30 de town-town. Et même si on s’était dit que rien ne changerait, on savait bien que 3h30 de route, ça faisait beaucoup pour  nos vendredis soirs improvisés.Découvrir la suite

0
Partager