Un vent de révolte a soufflé sur janvier!

Alors que je collectais les petites brèves de ce mois, je me suis rendue compte que janvier a été caractérisé par des rebuffades, de l’offuscation voire de la révolte… Si, si, il a été sportif, le mois de janvier.

 

La révolte contre la soupe de Wendoï, saison 2. Décidément, je crois qu’elle aime vraiment pas.On peut quand même admirer la constance dans la détestation. On a tenu bon, elle aussi. Finalement, on a ajouté des patates dans la soupe, et on la mange à la fourchette sous forme de purée de légume. On appelle ça, le « caca de dinosaure », et ça passe.

 

Chupenn est persuadé que les parents ont augmenté la fréquence des bains. Alors que je n’ose même pas vous écrire ici combien de fois par semaine ils échappent aux ablutions…
J’ai beau argumenter, Chupenn n’en démords pas : Avant, on se lavait pas autant. Et naturellement Wendoï, en plein terrible two, s’est engouffrée dans la brèche. Maintenant, il faut négocier pour qu’elle mouille un orteil alors qu’il y a quelques semaines elle pouvait mariner une heure dans l’eau.
C’est d’ailleurs, la source de l’imbroglio : on a pas changé la fréquence des bains mais leur durée (moi je trouve que quand il fait froid, « bain », c’est une très bonne activité, mais j’ai dû pousser le bouchon un peu loin…).

 

Ah oui, révolte de Wendoï aussi contre la coupe des ongles (de pied uniquement). On en est à lui couper quand elle dort.

 

Nous sommes le 31 janvier… et on a toujours notre sapin. Non, non on ne l’a pas oublié dans un coin (il fait 2,10 m) mais le démontage du sapin est soumis, chez nous à une décision du conseil familial. Depuis la rentrée de janvier, deux fois par semaine, je propose une motion de rangement du sapin et j’obtiens entre 2 et 3 voix.
Et après Pacs-que-c’est-lui, qui propose le statu quo, obtient sans forcer 3 voix. (ouais, y’en a qui votent deux fois. Indice, ce sont les moins de 1,10m).
C’est devenu la grosse blague et je me demande si un jour on démontera démocratiquement ce sapin ou s’il faut que je fasse un 49.3 familial (révolte!).
Pour le moment la perceptive de ranger le sapin toute seule m’arrête.

 

Avec Wendoï, on s’est faites chopées en flagrant délit de mauvaise blague et les garçons se sont offusqué de notre cri de guerre de filles.
On a pris la mauvaise habitude, quand on est toutes les deux, de lancer :

Les filles?

et on crie :

Ouaiiiiis!

après on dit :

les garçons?

et là, on baisse la tête et on fait :

‘ooooooooh’ avec une voie triste.

Et ça nous fait beaucoup rigoler.(Je reconnais que c’est complètement con,voire très discutable au niveau des valeurs, mais qu’est-ce-qu’on rigole) .
Depuis, on a promis d’arrêter.(et on a pas tenu parole).

 

Sinon, entre deux révoltes, il y a eu du soft, aussi…

janvier

 

Wendoï nous ramène des moissons extraordinaires de création de chez sa super nounou. On les expose, on en a mis quelques uns sous cadre et Wendoï se promène dans la maison émerveillée par son propre talent.

C’est moi qui l’a fait.

Parfois, elle semble même pas y croire :

C’est qui, l’a fait?

 

 

Chupenn a planifié ses cadeaux de petites souris pour les 6 dents à venir. Il a même fait un mémo à l’usage des parents, histoire qu’on ne prenne pas d’initiative malheureuses.
J’adore la prévision pour la 5ème dent, c’est Starouars qui est commandé.

 

Sinon, en janvier, j’ai aussi oublié de renouveler mon hébergement pour le blog. D’où deux jours de black-out. Me demandez pas comment c’est possible. #lablogueuseenbois.

 

 

En janvier, on a réalisé que c’était pas complètement naturel que les deux enfants se lèvent systématiquement en même temps. Depuis que nous avons fait part de notre étonnement à Chupenn, Wendoï est beaucoup moins grognonne le matin. Et elle émerge après son frère.

 

 

Chupenn a fait une compétition de sabre. Il est revenu avec une médaille dorée. Je veux dire, une médaille d’Or.

 

 

Pacs-que-c’est-Lui a inscrit sa fille à l’école au cours d’un RV uniquement administratif et expédié en deux minutes. Bref, on va attendre septembre pour la séquence émotion.

 

 

Wendoï tousse toujours. Nouvelle radio mercredi, 1er février. On va croiser les doigts pour, qu’au moins sur le plan de la pneumopathie, on ne démarre pas février sur le même ton que janvier!

Pour le reste, on fera avec, parce que malgré la révolte et la toux, on est resté zen :

ceci est un portrait de moi en train de méditer fait par Chupenn (j’adore)(bon j’ai l’air crévée quand même).

moi médit

 

et pour vous? on vous souhaite quoi en février?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

9 comments on “Un vent de révolte a soufflé sur janvier!