,

Quand Hélène est partie à Troie…

Quand Hélène est partie pour Troie, c’était une trahison.

Quand Notre Hélène est partie pour Troyes avec mari et enfants, c’était une catastrophe.

Nos Alter-ego déménageaient à 3h30 de town-town. Et même si on s’était dit que rien ne changerait, on savait bien que 3h30 de route, ça faisait beaucoup pour  nos vendredis soirs improvisés. Pour nos soirées volées en semaine, pour nos goûters qui se transformaient en soirées.

Que le « parc du milieu », au lieu d’être à 10 min de nos deux apparts, serait désormais quelque part entre Mâcon et Dijon. (Ça doit être la moutarde, ça me pique les yeux).

Bref, ces vacances de la Toussaint (qu’on avait planifiées il y a 1 an – nos Alter-ego ne souffrant pas du même symptôme de non-organisation chronique), elles devaient compenser un trimestre entier d’absence.

Et elles ne nous ont pas déçues.

Enfants dans bain

On est arrivés avec la moquerie facile des urbains qui découvrent la campagne.

« ils ont crédité ma CB ! » m’a lancé Pacs-que-c’est-Lui au péage.

« Tu crois que c’est l’ « Aube » parce que quel que soit l’heure, on a l’impression que le jour va bientôt  se lever ? » je lui ai répondu.

« Nan, on n’a pas votre adresse, mais la vôtre, c’est la maison jaune, non ? On va trouver ! » On leur avait dit.

Les enfants étaient super heureux de se revoir. Chupenn et Petite Princesse ont six semaines d’écart et se sont connus avant d’être né. On les prend souvent pour des jumeaux et ils se comportent en frère et sœur : ils sont capables de se crêper le chignon en bonne et due forme mais, gaffe, si un troisième larron s’interpose, les deux feront front.

Ti-Théo a deux ans de moins que les deux « grands ». Il a commencé par mettre une peignée à Wendoï qui lui piquait, dans l’ordre, sa chaise haute et l’attention de sa mère, mais il était fier comme Artaban de la tenir dans ses bras.

Ils se sont peu disputés – faisant au passage voler en éclat ma théorie des 24h premières heures-  (les enfants s’entendent bien pendant 24h, après les ennuis commencent). Chupenn a passé une bonne partie du séjour en déguisement de princesse (frémissement de Pacs-que-c’est-Lui ) – mais le jour de sortie au parc d’attraction, c’est le costume de Pirate qu’il voulait (coup de bol).

La troisième balançoire du portique,  s’appelle ‘celle de Chupenn’ et il en a fait bon usage. En peu vert, quand même de ne pas réussir à se balancer tout seul alors que Petite Princesse s’élance à toute allure ;

Wendoï a fait son premier tour de balancoire et de manège.

On a casé 4 siège-auto dans un Grand Scénic pour une virée avec nos 4 loulous pendant que les hommes se défoulaient au squash (trois jours de courbatures). J’ai testé le club de fitness d’Hélène (2 jours et demi de courbatures). Et découvert les magasins d’usines (le mot découvert est à prendre également dans le sens bancaire du terme).

On a adoré Nigloland. Les dinosaures, les tracteurs, les chevaux, les voitures, les dragons… Et oui, je suis du genre à hurler dans les manèges à sensation.Nigloland

On a (trop) bien mangé.

On a tellement rit.

On a eu du mal à partir.

Coup de bol, dans 10 jours, on remet ça. Ya pas que Chupenn qui va compter les jours…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un petit commentaire et je suis au paradis!